quelques impressions sur le paysage de l'autisme

Avatar de l’utilisateur
nana
SAtedI pour toujours
SAtedI pour toujours
Messages : 3515
Inscription : 09 Août 2009, 03:04
Localisation : Europe
Contact :

quelques impressions sur le paysage de l'autisme

Messagepar nana » 25 Mai 2019, 00:41

Le 25.05.2019

Chers tous et toutes,

Je viens partager quelques impressions sur le paysage de l'autisme .

L'être humain est plus que limité. A ce titre il est assujetti à bien des illusions, à des erreurs de perception ou encore il confond ce qu'il veut ou croit avec ce qu'il fait et atteint réellement. Dit simplement, il a difficile (comme disent les belges) à avoir conscience de lui-même.
Et je ne m'exclus pas du lot.

En 2019 , il m'est apparu que 2 mondes au moins se dessinaient en autisme.
Celui visible et un autre qui serait non visible (non médiatisé, celui de la personne lambda).
En Belgique, je découvre à quel point "le monde visible" est organisé en clans.

Ce qui signifie que si vous êtes banni d'un clan vous êtes seul(e).
Jusqu'à ce que vous vous débrouilliez pour établir contact avec des personnes inconnues avec qui vous avancerez -en esperant que cela soit sans lutte de pouvoir, d'ego, d'ambition.

Le fait que l'autisme (tout comme le domaine du handicap) soit devenu un marché fructueux tout en étant toujours un terrain vierge, toute sorte d'initiative individuelle, ou associative émerge (étant donné qu'il y a peu de points de références).

L'avantage est que vous pouvez initier, créer ce que vous vous voulez donc vous jouissez d'une grande liberté d'action.
L'inconvénient est que vous risquez d'abimer plus d'une personne autiste ou sa vie tout en disant agir "pour" elle. En effet, quand vous agissez en étant motivé par l'argent, par le carriérisme, par l'opportunisme, par le pouvoir ou que vous êtes gouverné par des motifs qui échappent à votre conscience.

Pour la personne autiste la difficulté réside en le fait de savoir à qui elle a affaire dans cette jungle d'initiatives, de propositions.

Moi qui me pensais aguerrie je suis tomber dans le filet dernièrement d'un organisme qui pourtant a une enseigne visible sur la place publique. Il m'a fallu des heures d'exposition et de tractations pour m'apercevoir que ce qui les motivait c'était mon argent. Ce, parce que le langage est utilisé pour dissimuler ou dit simplement pour obtenir dans un seul sens.

...

Avatar de l’utilisateur
nana
SAtedI pour toujours
SAtedI pour toujours
Messages : 3515
Inscription : 09 Août 2009, 03:04
Localisation : Europe
Contact :

Re: quelques impressions sur le paysage de l'autisme

Messagepar nana » 25 Mai 2019, 01:37

suite.

Et je vois un océan de souffrance en les personnes qui errent, à la recherche d'aide humaine. Comme autant de "proies" potentielles.
Ou peut-être aussi parmi des personnes qui se posent publiquement comme des aidants alors qu'elles sont dévorées par un feu intérieur indicible pour elles-mêmes.

Voilà pour mes dernières impressions en date et pour le coté Sombre de la Force.

Parallèlement, je sais et j'ai découvert, qu'il y avait des personnes comme vous et moi (totalement inconnues et leurs actions aussi: instituteurs, parents, entrepreneurs, etc.) qui font 1 action qui change la vie pour le mieux d'1 personne autiste (1 élève dans le village, 1 employé, etc.).
A moins de rencontrer ces gens par hasard, vous n'en savez rien.

Et pendant ce temps, le réflexe est de dire /de croire qu'il n'existe rien.

Par ex, je suis allée à l'anniversaire d'un patriarche en province belge, et à la table des convives où j'étais assise il y avait 1 instituteur qui me parlait de ses élèves dont 1 enfant autiste à qui il enseignait "naturellement" avec grand intérêt et une prof d'art plastique qui enseignait à sa classe parmi eux il avait un élève autiste. Aucun des 2 n'ont su que j'avais un lien à l'autisme car je ne m'étais pas déclarée.

Et je voie des projets qui ne sont pas portés à priori par des personnes concernées par l'autisme mais dont le succès de l’œuvre a une portée réelle sur le mieux vivre de certaines personnes autistes. Notamment dans le domaine culturel. Pourquoi? Parce que ces personnes ont à cœur de créer des espaces de tolérance, de découverte de l'autre sans artifice et tout en le faisant dans leur domaine de prédilection (l'art).
Attention! Ne soyons pas naïf. L'art est aussi un marché...

Et depuis que j'ai rencontré d'autres personnes au café rencontre, que je suis curieuse d'autres villes, j'ai découvert que des cafés rencontres existent depuis longtemps mais les personnes qui les font n'ont pas d'intérêt à faire de la publicité en dehors du bouche à oreille. Vous seriez étonnés de savoir que parfois, le café rencontre a lieu dans un coin reculé.

Par exemple, je vais régulièrement avec 3 amis à un café rencontre , en province, et le monsieur qui anime est un homme vraiment bien. Le café est très confortable et agréable. En trame de fond, il y a des "luttes" . La question reste posée: comment assurer la relève dans un esprit de tolérance? tout en aidant réellement? Cela est-il possible sans structure? Sans professionnel? Mais quel professionnel est vraiment désintéressé?

Bref, j'ai tellement vu de contradiction en l'humain. Et je voie de belles choses arriver tout comme je voie des horreurs.
J'ai à coeur d'oublier la partie visible, médiatisée, les noms qui surnagent ou qui s'arrachent en autisme comme autant d'idoles. Par exemple, j'ai decouvert que la pratique est de payer les intervenants en autisme (qui le sont ou pas) pour parler en conference. Certains se font payer grassement en plus d'être invité(e). Oui c'est un job porteur.
J'imagine qu'il y a une cote en fonction de la renommée de la personne...
On peut aussi se dire que si des personnes autistes conférencières peuvent ainsi gagner leur vie alors pourquoi pas?
D'un autre coté, je trouve ça étrange de discourir par ex sur le fait d'inclure des personnes autistes à l'école ordinaire et ce faisant de repartir avec disons 1000€ pour 1 heure de conférence alors que pas un iota de changement n'aura eu lieu dans une quelconque école sur le terrain...

Bref, tout ces trucs ne m'intéressent plus.
En revanche j'ai envie d'aller du coté invisible de l'autisme.
Pour aller vers toi, vous, celui, celle qui s'adonne à 1 activité (y compris dans un coin) et qui change la vie parce que c'est fait simplement et sincèrement en conscience. La personne qui le fait parce que ça la fait vibrer (et non parce que ça rapporte de l'argent ou de la gloire).

Voilà pour un pan de vision, en cet instant. J'espère vous avoir communiqué de l'optimiste. Car en dépit de ce paysage délirant ou blessant parfois, j'adore croiser des gens qui changent le monde meme sans le vouloir -en partageant et en étant discrets.

Nana

Kain
SAtedI tous les jours
SAtedI tous les jours
Messages : 254
Inscription : 06 Juil 2011, 02:42
Localisation : Haut-rhin

Re: quelques impressions sur le paysage de l'autisme

Messagepar Kain » 26 Mai 2019, 19:41

Une nouvelle vie s'ouvre à toi. La "résurrection"!


Revenir vers « Association SAtedI »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité