A propos de moi

Forum d'accueil, de présentation et des anniversaires.
Avatar de l’utilisateur
manu
SAtedI tous les jours
SAtedI tous les jours
Messages : 289
Inscription : 28 Jan 2010, 22:14
Localisation : Dans la province d'Alésia

Re: A propos de moi

Messagepar manu » 22 Jan 2018, 16:29

Bonjour Perri, bienvenu.
Si t'es là t'as pas évité le forum.
Si les autistes ne parlent pas sur les forums, alors je me demande pourquoi des autistes ont fait celui-là?

Je suis trop intelligent c'est l'inverse de je sais que je ne sais rien.
Une des deux phrases a guidé la pensée de de toute la société occidentale, l'autre l'a pourrie.

AdrienR17
Nouveau
Nouveau
Messages : 1
Inscription : 08 Août 2019, 15:32

Re: A propos de moi

Messagepar AdrienR17 » 08 Août 2019, 15:34

Perri a écrit :Merci pour votre accueil bienveillant. Pour résumer, je vais pas m'attarder encore plus avec ma présentation bancale, mais je voulais juste m'obliger à faire un premier pas vers vous pour éventuellement aller plus loin en postant dans la partie du forum consacré au trouble en lui même.

Il y a tellement de choses que j'aimerais dire quand je lis vos réponses, sur l'isolement par exemple. Jamais capable de trouver un travail normal, jamais capable de dépasser une semaine d'essai, cela malgré m'y être investi. Jamais capable de m'investir dans un cercle d'ami. Oui l'isolement est un bienfait, loin du bruit, des sollicitations, loin de l'embourbement social. Mais dans mon cas cela me mène à un état de plus en plus inquiétant, dépression etc. Mes amis de longue durée sont très peu nombreux et ont toujours été des gens à la marge ou très ouvert d'esprit.

On dit que les autistes (je parle donc des aspis) arrivent au fil du temps à gagner en assurance, à passer pour des gens normaux. Moi c'est l'inverse. J'ai l'impression que c'est ce qui arrive à tous les diagnostiqués tardivement. J'ai l'impression que mon éducation m'a permis de ne pas trop me soucier du regard des autres malgrès ma diffèrence, mais que finalement au fur à mesure, prenant conscience de mon inadaptabilité, je m'enfonce dans un trop grand isolement. Alcoolisme, trichotillomanie, toc, postures étranges vitrerie dépannage, réactions verbales inadaptées, cyclotomie, et j'en passe. Par contre je ne me reconnais pas trop dans la maladresse physique, à part en société. Je ne me reconnais pas non-plus dans le concept de synesthésie. Plus jeune je me trouvais hyper intelligent, en comparaison des autres. Mais je me suis rendu compte au fil du temps que c'est moi qui avait peut être une déficience quelque part. Et c'est dur à vivre psychologiquement. Parceque évidemment les autres ne voient que vos traits évitant, et ne comprennent pas qu'il puisse s'agir des symptomes de quelque chose de plus profond.

Je vais peut être me servir de ces quelques lignes pour dire à mon psy de me lire sur internet.

J'aimerai être bien sur d'avoir un tsa parce que je pense que paradoxalement, ça me donnerait plus confiance en moi. De pouvoir me dire que ces troubles relationnels sont fatalement le fruit d'une "maladie" et que ça ne sert à rien de lutter. Se battre pour aller mieux d'accord, mais justement un dignostic confirmé ou non me mettra bien face à la réalité.

En fait, les autistes sont des gens normaux mais avec un sens plus aigu, plus développé et c'est pour cela qu'on les qualifie de surdoué avec un petit trouble de la personnalité.


Revenir vers « Accueil - Présentations »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités