je suis humain[perception]

Expression libre sans lien avec l'autisme.
Inconnu992

je suis humain[perception]

Message par Inconnu992 »

En soi je le suis depuis ma naissance.Sauf que je vais vous parler de comment je me perçois.Avant je me percevais plûtot comme quelqu'un de transparent,déconnecté,monstrueux.

Je percevais d'abord ce qui revetait de l'hostilité,le mauvais.Face au bon ca me fesait mal,psychologiquement,physiquement.

Et ce changement de perception a été douloureux,je l'ai même refusé.Et puis ca c'est quand même fait.Je veux dire que j'ai quand même accepté petit à petit,sans que ce soit facile,de changer de perception du monde.

Bien sûr quand on est face à des gens qui n'ont pas changé de regard sur vous,que à leur yeux vous n'êtes que celui que vous avez etez la première fois qu'ils vous on vuent.Parfois on aurait dit qu'ils me laissaient quand même une chance.Et je la saisiais pas vraiment,ca les decevait.Jusqu'a ce qu'ils arretent d'ésperer quoi que ce soit de changement.

Puis j'ai changé de ville.Je me suis retrouver avec une autre approche,beaucoup moins stéréotypé,plus humaine.

Le diagnotic est passé par là.Et je dois dire que ca m'a mis devant une approche complètement inconnue.Puis y'a un moment ou j'en ai eut marre.J'ai été plus ou moins poussé à abandonner la perception purement autiste.Parce que je n'y avais pas d'intérêt et que plus je le mettais en avant plus j'étais isolé,même frustré.

Je m'en suis voulu d'être obligé de me sortir de cette vision.Puis là pendant ces vacances,ca fait quatres jours,incluant aujourd'hui,que je me considère plus comme un humain.

Et ca à l'ère de mieux se passer psychologiquement ce qui me tracasse moins.C'est plus enrichissant le quotidien.Je sends aussi que le raisonnement,ma puissance intelectuelle se lâche,devient plus dynamyque.Ca allait même mieux tout à l'heure quand je me suis réputé"je me considère d'abord humain,pas autiste",en allant sur le lieu de mon entretien.

Le fait qu'on ne parle pas de mon handicap,ca m'a pas posé de problèmes.Ca m'oblige même à faire encore plus attention,à ne pas me relâcher.

Je pense que tout ce que je dit est sincère.C'est l'évolution de la vision,de la perception,qui s'est faite d'une meilleure découverte de moi et aussi d'un changement d'univers social.Et que je valide de plus en plus ma légitimité sociale.

Alors oui,pratiquement pour le scolaire,parce que y'a pas le choix,je fait jouer mon statut de travailleur handicapé.Pour mon travail véritable(pas le stage),je serais obligé d'en parler.Je pense que si je trouve une façon de dire le problème comme"oui je m'exprime un peu de façon particulière.Oui j'ai un peu de mal à dire ce que je ressend et les autres ont etdnance à s'en moquer.Mais ca n'empêche pas l'existence de capacités intelectuelles normales.C'est donc davantage une force qu'une tare."
Plutot que de parler d'autisme,car tout le monde traite n'importe qui "d'autiste" et n'y conanit rien.Dont certains employeurs.


Je prend aussi un maximumde receuillir par rapport au monde d'aujourd'hui.Je m'habitué à être confronté à plusieurs éclairages,pas un seul.Trop de risques de mal faire,de dérapages,mal utiliser mes capacités,que en face ce soit mal vu,vu comme un problème,une defiscience.


Je sais pas ce que vous en pensez mais nana,ect,et aussi Emamnuel,ce serait bien que vous veniez dire ce que vous pensez de ce que je viens de dire.





:wink:


Répondre