PODCAST ...femme autiste de 22 ans, je témoigne pour avertir des dangers du transactivisme qui a failli me coûter la

Forum de discussions sur l'autisme et les troubles associés
Info-Docu SAtedI
SAtedI passionnément
SAtedI passionnément
Messages : 60
Inscription : 17 mars 2021, 16:48

PODCAST ...femme autiste de 22 ans, je témoigne pour avertir des dangers du transactivisme qui a failli me coûter la

Message par Info-Docu SAtedI »

Bonsoir, info reçue par mel aujourd'hui et transmise:

13:01 (il y a 8 heures)

https://audioblog.arteradio.com/blog/17 ... episode-48
PODCAST "Jeune femme autiste de 22 ans, je témoigne pour avertir des dangers du transactivisme qui a failli me coûter la vie."
Chloé, rebelle du genre


https://www.dragonbleutv.com/financemen ... sanitaire/
DEMANDE DE FINANCEMENT PARTICIPATIF
Après "Le mur" sur psychanalyse et autisme, 2ème film de Sophie ROBERT dédié au SCANDALE SANITAIRE DU TRANSACTIVISME

Les personnes consultant pour un trouble de l’identité de genre ont augmenté de +5.000% en quelques années. Cette vague affecte une majorité d’adolescents (entre 15 et 20 ans) convaincus par des adultes que pour trouver sa véritable identité il faut mutiler son corps, afin de le conformer aux stéréotypes de l’autre sexe.

Depuis 4 ans l’idéologie du genre nous est assénée partout à coups de documentaires, magazines TV, cinéma, séries, et d’innombrables vidéos sur les réseaux sociaux.

Cette propagande quotidienne diffuse toujours le même message, toujours dans le même sens, sans aucun regard critique. Sous couvert de défense de la diversité de genre, le transactivisme banalise les mutilations sexuelles et la stérilisation des jeunes en souffrance psychiatrique. Alors que toutes les études attestent que 75 à 90% des problèmes de dysphorie de genre disparaissent d’eux-mêmes à l’entrée dans l’âge adulte.

La propagande transactiviste frappe désormais une majorité de filles adolescentes et cible des enfants de plus en plus jeunes.

Or 35% des jeunes trans sont autistes et/ou TDAH. La plupart ont des antécédents psychiatriques liées à un passé de violences sexuelles, ou diverses pathologies, sachant que 80% des troubles psychiatriques se déclarent entre 15 et 20 ans.

70% de ces jeunes trans sont de futurs homosexuels.

Ils ont été convaincus par cette idéologie réactionnaire que s’ils ne sont pas conformes aux stéréotypes de genre, c’est qu’ils sont nées dans un mauvais corps. Il faut donc conformer son corps à l’autre sexe à coups d’hormones de synthèse et de chirurgies. Sous les paillettes de la propagande transactiviste, la stérilisation des autistes, des homosexuels et la mutilation sexuelle des filles deviennent inclusives, progressistes et trendy !


Répondre