Vous êtes adulte Asperger?

Forum de discussions sur l'autisme et les troubles associés
Répondre
nana
SAtedI pour toujours
SAtedI pour toujours
Messages : 3782
Inscription : 09 août 2009, 03:04
Localisation : Europe
Contact :

Vous êtes adulte Asperger?

Message par nana »

Bonsoir,

Updating -Boy a justement dit:
Comme chacun sait,les adultes autistes sont systématiquement oubliés lors de l'élaboration des plans autistes français.


Lire ici:
http://www.satedi.net/forum/viewtopic.p ... 03#p108903

S'il vous plaît aidez nous à cerner la situation et à commencer à apporter un soutien adéquat:

dites ce que vous voudriez avoir et qui vous fait cruellement défaut actuellement ou depuis longtemps; exprimez vous librement.

si vous ne savez pas alors dites ce que vous aimeriez cesser de vivre quotidiennement parce que cela vous polue la vie.

Merci.

Nana


Inconnu992

Re: Vous êtes adulte Asperger?

Message par Inconnu992 »

S'il vous plaît aidez nous à cerner la situation et à commencer à apporter un soutien adéquat:
Un mode d'emploi:bien que très sérieux et plus professionnel que tout ce qu'on peut lire par la psychanalyse française au sujet de l'enfant autiste(mère pathogène,dhysarmonie évolutive,psychose,ect...) la litterature actuelle du SA ne dit presque rien pour savoir comment s'en sortir pour un emploi,ou faire valoir ses droits à l'administration.

Les lois sont déjà suffisament indigestes par les "non autistes",alors comprendre une administration....

Personne ne peut fonctionner pareil.C'est le cas de nous même sur satedi:lachez nous dans paris,vous verrez pas les mêmes réactions,ni les mêmes agissements.

Je pense donc à une profonde sensibilisation qui commence dès la petite enfance mais qui se prolonge:C'est bien simple:passé dix ans,vous arrivé au collège,nvous êtes sensés suivre comme els autres et ne rien avoir comme déconvenue.Sinon?

Déscolarisation,décrochage,mauvaise orientation,incompréhension massive.Y'a un vraie vide au sujet du suivi des adolescents .Même avec un bon suivie pendant l'école primaire,ce n'est pas une raison de plus rien faire au collège.Bon des solutions sont trouvés comme le fait samoju.Mais si samoju ne s'investissaient pas autant,qui prendraient en charge ses ados autre que maman et papa?

Il n'y a pas de relais pour pouvoir relever les parents.Et à l'âge adulte,c'est comment dire le parcours du combattant.On a face à soi une myriadfe d'associations,de consultants qui ont de toute façon une vision préfabriqué du travail.Dans la situation actuel c'est aller vers l'échec,car on peut pas et jouer un rôle pour rentrer dans un schéma qui n'est pas le notre mais celui décidé au plus haut et faire sa vie(ndlr je l'ai fait y'a un an....)

Es ce que une vie d'autistes doit toujours être parsemé d'embûches,de justifications,démarches constantes?On en peut pas un moment s'arréter,se poser et avoir l'assistance de quelqu'un de compétent?

Mais pour que tout ça bouge,nos énarques,nos focntionnaires,nos politiques,nos médias,nos journalistes doivent bouger.Ont il suffisament pris conscience de l'urgence de la situation et du coût d'une non intervention pour agir?

On en peut pas répondre par l'affirmative malgré les initiatives de mr frasquell et mr rouillet....

C'est une vraie révolution ,des lumières de l'autisme.....qu'on a besoin....


nana
SAtedI pour toujours
SAtedI pour toujours
Messages : 3782
Inscription : 09 août 2009, 03:04
Localisation : Europe
Contact :

Re: Vous êtes adulte Asperger?

Message par nana »

Merci, U-B, pour ce commentaire.

J'ai retenu ce que je souhaitais commenter.
En rouge les idées phares (=innovantes)
En vert les moyens demandés.
Updating-Boy a écrit :
S'il vous plaît aidez nous à cerner la situation et à commencer à apporter un soutien adéquat:
Un mode d'emploi:
...
la litterature actuelle du SA ne dit presque rien pour savoir comment s'en sortir pour un emploi, ou faire valoir ses droits à l'administration.
...
Personne ne peut fonctionner pareil.C'est le cas de nous même sur satedi: lachez nous dans paris, vous verrez pas les mêmes réactions,ni les mêmes agissements.

Je pense donc à une profonde sensibilisation qui commence dès la petite enfance mais qui se prolonge...sinon

Déscolarisation,décrochage,mauvaise orientation,incompréhension massive. Y'a un vraie vide au sujet du suivi des adolescents ...

Il n'y a pas de relais pour pouvoir relever les parents. Et à l'âge adulte,c'est comment dire le parcours du combattant.
On a face à soi une myriadfe d'associations, de consultants qui ont de toute façon une vision préfabriqué du travail. Dans la situation actuel c'est aller vers l'échec,car on peut pas et jouer un rôle pour rentrer dans un schéma qui n'est pas le notre mais celui décidé au plus haut et faire sa vie (ndlr je l'ai fait y'a un an....)

Es ce que une vie d'autistes doit toujours être parsemé d'embûches, de justifications, démarches constantes? On en peut pas un moment s'arréter,se poser et avoir l'assistance de quelqu'un de compétent?

Mais pour que tout ça bouge, nos énarques, nos focntionnaires, nos politiques, nos médias, nos journalistes doivent bouger. Ont il suffisament pris conscience de l'urgence de la situation et du coût d'une non intervention pour agir?

...

C'est une vraie révolution ,des lumières de l'autisme
.....qu'on a besoin....
__________
  • Ma vision du monde des humains en occident ou dans le monde moderne
Présupposé -> Etre Asperger, c'est être humain donc comme les autres personnes dans la société mais avec un particularisme qui, à ce jour, a été défini comme étant de nature fonctionnelle; donc être humain et différent fonctionnellement de la masse valorisée, à ce jour.

A cet égard, la personne Asperger a les mêmes besoins vitaux qui sont propres aux individus qui doivent vivre en société.
La difficulté réside dans le fait que la population des Aspergers est différente de la population majoritaire dans sa manière de fonctionner et que cette différence a été dépréciée, le rapport des Aspergers à l'autre en a été stigmatisé, beaucoup ont grandi en devenant marginalisés ou en se pensant inadéquats/inadaptés etc.

En définitive, ce qui aurait pu se définir sobrement comme une différence d'approche dans la vie, oui, celle de la personne Asperger, a été remplacé durablement par une manière problématique de vivre.

Nana


Toni
SAtedI pour toujours
SAtedI pour toujours
Messages : 1149
Inscription : 30 sept. 2009, 15:42

Re: Vous êtes adulte Asperger?

Message par Toni »

je vais parler librement nana, je lirai l'ensemble du sujet après ...

Etat des lieux de la France de 2012:
Je pense que l'on embête les nts et que pour eux nous sommes une épine dans le pied ...
On est intéréssant que si les autres peuvent tirer quelque chose de nous pour leur intérêt exclusif.
Autrement les gens se contrefichent bien des autistes et des asperger.
Bien digne du gouvernement actuel ...
A cause des règles de la modération et pour rester courtois, je ne dis pas vraiment ce que je pense de certaines personnes.

Solutions possibles:
Très peu ... La survie au jour le jour.
Suivre les colloques et rencontres régionales et nationales sur l'autisme ...
S'inspirer de l'expérience des pays étrangers, voir s'y expatrier ...
NE JAMAIS confier ses émotions aux inconnus et refuser systématiquement toute aide d'un inconnu qui promet la lune ...

UB a écrit : "Mais si samoju ne s'investissaient pas autant,qui prendraient en charge ses ados autre que maman et papa?"
La DASS et ensuite les réseaux de mafia, de prostitution, de drogue, les sdf, tout ce dont la société ne veut pas ...
Certains vont brailler mais c'est le monde réel.


nana
SAtedI pour toujours
SAtedI pour toujours
Messages : 3782
Inscription : 09 août 2009, 03:04
Localisation : Europe
Contact :

Re: Vous êtes adulte Asperger?

Message par nana »

  • ANALYSE
Pour améliorer la condition des personnes Asperger en société. Parmi ce que tu as cité et qui est très vrai, je souhaite faire l'observation suivante:
  • Ces demandes sont, certes encore plus nécessaires pour les Aspergers, mais elles correspondent aussi aux besoins qu'auraient d'autres personnes dans la société.
Par exemple, la question de faire valoir ses droits en France touche toutes les catégories de personnes qui sont minoritaires dans la société. Je cite:
- les personnes handicapées,
- les personnes qui ont un handicap (au sens 1er = un obstacle à franchir pour pouvoir obtenir des choses ordinaires) et lequel n'est pas visible,
- les prisonniers
- les immigrés
- etc.
Donc la question du droit à être en France est un problème généralisé. C'est un problème de démocratie "malade". Cela est représenté par l'intolérance qui y est très répandue.

La question du suivi, de l'orientation scolaire puis adulte:
est aussi le problème plus large qui est posé par le dys-fonctionnement de la mission éducative et pédagogique dans notre pays.
Mais cela reflète aussi une certaine difficulté en France à accepter l'autre tel qu'il est. Donc, nous revenons au 1er sujet (tolérance/démocratie).

Quand une communauté repose sur des croyances solidaires, elle met en place un suivi, un accompagnement à la mesure.
Ce problème n'est pas limité à la France car c'est aussi le problème que rencontre Notre Civilisation actuellement.
En effet, c'est le problème des pays post-modernes qui sont malades de leur idéologie.


Par exemple, voir les dégâts d'une idéologie qui assure la suprématie de l'argent sur les valeurs humaines ou qui ne croit plus en la valeur utile de la morale dont j'illustre le rôle qu'elle joue pour savoir discerner en citant Rabelais: " Science sans conscience n'est que ruine de l'âme." [Rabelais]

___

En revanche,
  • l'idée première que tu cites et qui retient toute mon attention est ceci:
Personne ne peut fonctionner pareil
... jouer un rôle pour rentrer dans un schéma qui n'est pas le notre
... un moment s'arréter,se poser


L'idée de tout individu y compris Asperger, qui pourrait se trouver soi, s'investir pour créer un monde social etc. plus à son image
Bref, *la recherche et l'accomplissement d'un être authentique (Asperger) et qui serait en symbiose avec la vie en société.

C'est difficile à cause du préjudice moral, historique, existentiel qu'ont subi les autistes & les Aspergers qui sont nés depuis les années 40 jusqu'aux années 2000. Je veux dire par là, que ce *but serait plus facilement atteignable pour les générations actuelles.

Pour bien faire comprendre l'idée que je soutiens, je vais citer un extrait d'article qui fut publié dans un magazine:

  • Titre du Paragraphe: Des Différences anatomiques


Sommes nous en mesure d'étudier et de comprendre cette différence avec nos outils scientifiques? Oui etc.
Toutefois, cette investigation reste bien imparfaite, parce que nous ne pouvons étudier que le développement, les performances et les substrats neuronaux des autistes n'ayant pas reçu une éducation qui aurait optimisé leurs compétences.

En effet, ce que nous savons de la différence autistique vient de l'étude de personnes qui n'ont pas eu accès à l'information et à la culture que leur cerveau peut traiter.

Prenons une analogie: les études que nous faisons aujourd'hui du cerveau autistique, et les conclusions que nous tirons sur leurs déficits, risquent d'être aussi erronés ou partiellement que si des anthropologues avaient tirés des conclusions sur la suprématie des peuples occidentaux à partir d'études cognitives réalisées sur les esclaves des plantations du XVIIIè siècle.
On ne sait pas comment se comporteraient les autistes s'ils avaient accès, dès leur naissance, à la bonne information.

Laurent MOTTRON dans
  • L'autisme: une différence plus qu'une maladie -Nous devons respecter le mode de pensée spécifique des autistes.

Cerveau & Psycho - n°51 mai-juin 2012

Nana


Toni
SAtedI pour toujours
SAtedI pour toujours
Messages : 1149
Inscription : 30 sept. 2009, 15:42

Re: Vous êtes adulte Asperger?

Message par Toni »

Doucement Nana, je n'ai pas le temps de lire :D

Je savais déjà ce que tu as écrit ...

Sinon La France c'est de plus en plus un ensemble de clans plus ou moins grands juxtaposés qui ne partagent rien en commun mais revendiquent violemment leurs droits
sur les autres clans sans vouloir faire de concessions.

Alors les pbs persos des autistes et des aspergers, ça passe bien à coté ...

La question à étudier va être de savoir comment on cohabite avec ces clans justaposés ... Quand je les vois ceux là, je préfère encore aller promener le chien de chasse,
j'ai l'impression qu'il a plus de bon sens.
Dernière modification par Toni le 01 nov. 2012, 17:50, modifié 1 fois.


nana
SAtedI pour toujours
SAtedI pour toujours
Messages : 3782
Inscription : 09 août 2009, 03:04
Localisation : Europe
Contact :

Re: Vous êtes adulte Asperger?

Message par nana »

___

Toni""
]je vais parler librement nana, je lirai l'ensemble du sujet après ...

Etat des lieux de la France de 2012:
etc.
Solutions possibles:
etc.

UB a écrit : "Mais si samoju ne s'investissaient pas autant,qui prendraient en charge ses ados autre que maman et papa?"
etc.
Merci, Toni, pour avoir ajouté que tu liras l'ensemble plus tard.

Quand tu situes ce que tu vas poster & dire, je suis contente parce que cela me permet de mieux comprendre ce que tu écris.

(Je voulais seulement commenter un sentiment & une attitude, c'est pourquoi j'ai cité uniquement tes paroles en rapport. Toutefois, j'ai cité la structure de ton commentaire pour que ceux qui lisent le post, ici, soient informés que tu as écris et donc retourne te lire plus haut.)

Nana


Toni
SAtedI pour toujours
SAtedI pour toujours
Messages : 1149
Inscription : 30 sept. 2009, 15:42

Re: Vous êtes adulte Asperger?

Message par Toni »

J'ai lu ce que tu as écrit nana.

Terrain actuel:
La France est un pays malade ... Pays malade qui ne supporte pas grand chose, pas grand monde et qui ne se rend pas bien compte des opportunités qu'il a ...

Solutions possibles:
Encourager la recherche (deux IRM pour moi) ...
Rester avec les nts qui cherchent à nous comprendre ...
Se préparer à de mauvais jours et de violents mouvements sociaux ...
Dénoncer avec vigueur la corruption les imbéciles et les appels aux troubles à l'ordre public ...
Dénoncer les pratiques abusives de la psychanalyse ...
Tenter l'approche comportementale ...
Garder la tête froide ...


Inconnu992

Re: Vous êtes adulte Asperger?

Message par Inconnu992 »

nana a écrit :
  • ANALYSE
Pour améliorer la condition des personnes Asperger en société. Parmi ce que tu as cité et qui est très vrai, je souhaite faire l'observation suivante:
  • Ces demandes sont, certes encore plus nécessaires pour les Aspergers, mais elles correspondent aussi aux besoins qu'auraient d'autres personnes dans la société.
Par exemple, la question de faire valoir ses droits en France touche toutes les catégories de personnes qui sont minoritaires dans la société. Je cite:
- les personnes handicapées,
- les personnes qui ont un handicap (au sens 1er = un obstacle à franchir pour pouvoir obtenir des choses ordinaires) et lequel n'est pas visible,
- les prisonniers
- les immigrés
- etc.
Donc la question du droit à être en France est un problème généralisé. C'est un problème de démocratie "malade". Cela est représenté par l'intolérance qui y est très répandue.

La question du suivi, de l'orientation scolaire puis adulte:
est aussi le problème plus large qui est posé par le dys-fonctionnement de la mission éducative et pédagogique dans notre pays.
Mais cela reflète aussi une certaine difficulté en France à accepter l'autre tel qu'il est. Donc, nous revenons au 1er sujet (tolérance/démocratie).

Quand une communauté repose sur des croyances solidaires, elle met en place un suivi, un accompagnement à la mesure.
Ce problème n'est pas limité à la France car c'est aussi le problème que rencontre Notre Civilisation actuellement.
En effet, c'est le problème des pays post-modernes qui sont malades de leur idéologie.


Par exemple, voir les dégâts d'une idéologie qui assure la suprématie de l'argent sur les valeurs humaines ou qui ne croit plus en la valeur utile de la morale dont j'illustre le rôle qu'elle joue pour savoir discerner en citant Rabelais: " Science sans conscience n'est que ruine de l'âme." [Rabelais]

___

En revanche,
  • l'idée première que tu cites et qui retient toute mon attention est ceci:
Personne ne peut fonctionner pareil
... jouer un rôle pour rentrer dans un schéma qui n'est pas le notre
... un moment s'arréter,se poser


L'idée de tout individu y compris Asperger, qui pourrait se trouver soi, s'investir pour créer un monde social etc. plus à son image
Bref, *la recherche et l'accomplissement d'un être authentique (Asperger) et qui serait en symbiose avec la vie en société.

C'est difficile à cause du préjudice moral, historique, existentiel qu'ont subi les autistes & les Aspergers qui sont nés depuis les années 40 jusqu'aux années 2000. Je veux dire par là, que ce *but serait plus facilement atteignable pour les générations actuelles.

Pour bien faire comprendre l'idée que je soutiens, je vais citer un extrait d'article qui fut publié dans un magazine:

  • Titre du Paragraphe: Des Différences anatomiques


Sommes nous en mesure d'étudier et de comprendre cette différence avec nos outils scientifiques? Oui etc.
Toutefois, cette investigation reste bien imparfaite, parce que nous ne pouvons étudier que le développement, les performances et les substrats neuronaux des autistes n'ayant pas reçu une éducation qui aurait optimisé leurs compétences.

En effet, ce que nous savons de la différence autistique vient de l'étude de personnes qui n'ont pas eu accès à l'information et à la culture que leur cerveau peut traiter.

Prenons une analogie: les études que nous faisons aujourd'hui du cerveau autistique, et les conclusions que nous tirons sur leurs déficits, risquent d'être aussi erronés ou partiellement que si des anthropologues avaient tirés des conclusions sur la suprématie des peuples occidentaux à partir d'études cognitives réalisées sur les esclaves des plantations du XVIIIè siècle.
On ne sait pas comment se comporteraient les autistes s'ils avaient accès, dès leur naissance, à la bonne information.

Laurent MOTTRON dans
  • L'autisme: une différence plus qu'une maladie -Nous devons respecter le mode de pensée spécifique des autistes.

Cerveau & Psycho - n°51 mai-juin 2012

Nana


Que permet de faire le cerveau d'un autiste que ne pourrais pas faire un non autiste?

Certaines choses dont dépendent la stimulation et le développement éducation reçus.Mais en France,nous sommes effectivement victime d'une éducation post républiquaine.Ce n'est pas tellement l'accès à la culture,la connaissance,mais la manière dont on va transmettre l'information ,éduquer.

Es ce qu'on peut affirmer que les génération nés après la fin de la guerre de 39-45 jusqu'en 2000 ont toutes euent une éducation? Pourquoi?

Tu parle du préjudice moral,social et historique à cause de l'indifférence des autorités et des élites face au sort des autistes?

Avais on vraiment les moyens de savoir abstraction faite des horreurs du 3ème reich?

Pourquoi parler aujourd'hui du projet T4 et pas avant dans un documentaire au public(le cerveau d'huguo diffusé le 27 novembre....)


Avatar de l’utilisateur
Wyrd
SAtedI beaucoup
SAtedI beaucoup
Messages : 39
Inscription : 20 juil. 2012, 23:03
Localisation : Hautes-Alpes, France

Re: Vous êtes adulte Asperger?

Message par Wyrd »

Pour info, quelques moyens existent pour être (un peu) aidé, ou tout au moins reconnu. Je peux citer mon parcours, ça peut aider :
J'ai commencé par reconnaître que j'avais de grave difficultés dans mon travail et dans ma vie de tous les jours et que je ne pouvais plus continuer à faire bonne figure, que je n'ai pas les mêmes moyens que tout le monde pour atteindre les objectifs que la société me fixe (dans mon travail, dans mon rôle de père, dans mon autonomie administrative). Je me suis mis en maladie, puis j'ai été voir la référente de la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) à la Maison des solidarités de ma ville (MDS).
Elle a rempli pour moi le dossier de demander de reconnaissance de travailleur handicapé en cochant toutes les demandes de reconnaissances et d'aide.
J'ai ainsi obtenu, après un entretien à la MDPH, une Reconnaissance de Qualité de Travailleur Handicapé RQTH entre 50 et 79% ainsi qu'une aide à l'insertion sociale et un soutien administratif pour remplir mes papiers et m'aider à gérer mes finances (sans pour autant être sous tutelle) qui s'appelle SAMSAH (Service d'Accompagnement Médico-Social pour Adultes Handicapés).
J'ai obtenu un licenciement pour inaptitude (à ma demande) auprès du médecin de la Médecine Du Travail (MDT).
En contactant la seule association pour les autistes de mon département, j'ai obtenu le nom d'un pédo-psychiatre compétent dans le Sud de la France, qui a diagnostiqué mon Syndrome d'Asperger et qui m'a fait un certificat médical.
Suite à son conseil, j'ai fait, par l'intermédiaire de mon médecin, une demande de prise en charge à 100% (ALD : Affection Longue Durée) auprès de la sécurité sociale pour mon SA, ce qui a été accordé.
J'ai aussi une demande d'invalidité auprès de la sécurité sociale qui est en cours et qui ne devrait pas poser de problème.
Toutes les personnes qui m'ont aidé ont fait preuve de beaucoup de compétences et d'énergie pour m'aider dans mes difficultés, d'autres, comme au Centre Médico-Psychologique de ma ville, ont fait preuve d'une incompétence et d'une fermeture d'esprit incroyable, reconnaissant tout de même qu'ils n'y connaissaient pas grand chose au SA. Dans tous les cas, il ne faut pas s'arrêter à un refus où une incompréhension, mais continuer à frapper à toutes les portes, sans chercher à faire bonne figure, mais juste en restant soi-même.

Donc pour résumer, on peut s'adresser aux organismes suivants :
- MDS : Maison des solidarité (assistantes sociales, référentes MDPH, éducateurs spécialisés, entre autres)
- MDPH : Maison Départementale des Personnes Handicapées
- Associations pour les autistes pour obtenir des informations
- MDT (Médecine du Travail)

Les droits suivants peuvent être obtenus :
- un diagnostique officiel avec certificat médical à l'appui
- RQTH (Reconnaissances de Qualité de Travailleur Handicapé)
- Prise en charge à 100% par la Sécu pour les frais médicaux liés au SA
- licenciement pour inaptitude (dans le cas où comme moi vous travaillez dans un domaine qui est trop difficile pour un aspie)
- SAMSAH (faire la demande en cochant la case correspondante dans le dossier MDPH).

J'avoue que j'habite une petite ville où les assistantes sociales ont le temps de bien s'occuper des personnes qui s'adressent à elles, et je sais que dans les grandes villes, c'est moins facile de trouver de l'aide.

J'espère que ces quelques informations pourront être utiles à celles et ceux qui les ignoraient et qui, comme moi, on passé de longues années à se demander quelles aides pouvaient leur être apportées pour les soutenir dans un quotidien extrêmement difficile sur tous les plans (travail, vie de famille, administration, finances, etc.)


Répondre