Hypersensibilité/Hyposensibilité et Douleur Physique

Forum de discussions sur l'autisme et les troubles associés
Avatar de l’utilisateur
0z0ne
SAtedI pour toujours
SAtedI pour toujours
Messages : 2086
Inscription : 27 Sep 2010, 19:20
Localisation : .be (BXL)

Re: Hypersensibilité/Hyposensibilité et Douleur Physique

Messagepar 0z0ne » 21 Oct 2011, 00:28

samedit a écrit :sinon, est-ce que tu penses quand même que le régime a réduit des symptômes de l'autisme ou du TDA chez ta soeur ?

Non.
samedit a écrit :si, c'est une question de MANQUE de valeurs pour moi

Un manque de valeurs de l'industrie cigarettière, alors. Mais les fumeurs n'y peuvent plus rien. Je sens que tu n'as jamais fumé, que tu ignores la souffrance que c'est que de s'arrêter. Tu me fais penser aux gens qui stigmatisent les chômeurs alors qu'en Belgique (ce que je connais) ils sont 500 000, pour environ 20 000 offres d'emploi (dont un bon nombre sont des doublons dus aux agences d'intérim), alors que les entreprises continuent à délocaliser l'emploi, à licencier pour faire des économies.
Dans les deux cas, s'il suffisait de volonté pour cesser de fumer ou trouver un emploi, ça se saurait et il n'y aurait plus ni fumeurs, ni chômeurs.

Ta vision simpliste ne les respecte pas plus que ce que tu ressens (ou crois ressentir) de leur part.
Car je suis persuadé que tu ne vas pas trouver beaucoup de fumeurs qui te diront que ta position est un manque de valeurs, qu'ils se fichent de ta tête. Au contraire, ils seront navrés de t'indisposer, tandis que toi, tu sembles revendiquer de le faire.

C'est un peu comme si tu stigmatisais les homosexuels, alors qu'ils ne peuvent rien à leur condition, alors qu'il ne suffit pas de vouloir être hétérosexuel. Pense au fait que ce sont toujours les hétéros qui reprochent aux homos leur sexualité, jamais l'inverse.

Je suis désolé d'avoir à te le dire : tu es aussi rigide d'esprit à l'égard des fumeurs que le pire des neuro-typiques peut l'être à l'égard des autistes. Es-tu maltraitante ? En tout cas, tu prônes l'exclusion.

Avatar de l’utilisateur
samedit
SAtedI, on continue ?
SAtedI, on continue ?
Messages : 846
Inscription : 10 Juin 2010, 02:16
Localisation : france

Re: Hypersensibilité/Hyposensibilité et Douleur Physique

Messagepar samedit » 22 Oct 2011, 23:43

mauvaise foi et égoïsme, quand tu nous tiens (et ça peut durer, apparemment, même chez les aspies)...
bonnes nouvelles, à défaut que les gens moins chanceux ne puissent toujours pas bien respirer (on est bien dans le sujet de l'hypersensibilité avec hypersensibilité aux odeurs par exemple, mais là je parlais de risque de mort) quand les fumeurs fument ou finissent à l'hôpital, le gabapentine a apparemment amélioré ma tolérance visuelle pour regarder les métro passer. :)
par contre, ça m'a fait une poussée continue de boutons, alors, lundi, je vais demander un changement de traitement.
je précise aussi que je n'ai plus trop cette fatigue liée aux effets secondaires, et moins de problèmes de coordination, de vue trouble que j'avais encore il y a qq jours. je sais pas trop encore pour l'effet sur l'humeur, vu que j'ai pris un bon bain de soleil (profitons des derniers jours ^^)
et j'ai eu moins d'asthme aujourd'hui (je continue mon traitement oligothérapique et je n'ai gardé que la ventoline comme traitement chimique). je trouve avoir peu d'effet secondaire avec la ventoline, bien que certains médecins m'ont dit que cela pouvait rendre euphorique. si c'est le cas, y'a pire comme effet secondaire quand même ^^ (je précise que j'ai pas encore eu à en prendre aujourd'hui et rien que ça, vous (les fumeurs) voyez, c'est mon rayon de soleil de la journée, parfois même l'un des seuls...
ce que je trouve "marrant", c'est que le gabapentine peut être prescrit pour réguler l'humeur alors qu'il peut aussi provoquer des troubles de l'humeur. humour d'aspie (ou pas)^^

lotus, je te rappelle que l'oligothérapie est disponible sans prescription et qu'il n'y a pas de contre indication, tu peux l'utiliser en même temps que n'importe quel autre traitement, officiellement.^^ il n'y a à priori de plus pas ou peu d'effet secondaire !
le prix pour moi pour un mois (non remboursé car ne fait pas partie des lobbys ;) ), 13 à 16euros par mois.
grâce à ça je suis passée de 15 utilisations de ventoline par jour en 2009(et encore, je me limitais, j'avais une perte de capacité pulmonaire de 80% je pense, les pires jours, p-e moins 65 à 70%, donc 30-35%%, les jours plus fastes. j'ai d'abord utilisé l'aromathérapie suite à une discussion avec un prof de tennis qui était aussi allergique et qui, auparavant, avait fait une école de commerce (maintenant, branché produits bio et herboristerie^^). En juillet 2011 (soit 2,5 semaines après avoir commencé le traitement d'oligothérapie, j'étais à moins 31% par rapport à la normale mais avec le tabac, évidemment, ça diminue encore plus) à une, 2 maxi, voire 0 selon les jours !
je prend aussi des vitamines non remboursées pour le fonctionnement du cerveau. j'ai peut-être eu des problèmes cognitifs suite à mon asthme à long terme (ça fait 26 ans que je suis asthmatique) et mes crises graves (j'ai de l'asthme tous les jours de l'année maintenant, donc cerveau pas tjs bien oxygéné, et le tabagisme passif joue aussi un rôle là-dedans mais moindre que pour ma respiration car j'évite, difficilement mais il faut bien, la fumée de quoique ce soit). par contre, je n'en ai plus d'asthme quand je vais à l'étranger mais je ne sais pas pour la cigarette... ça fait 5 ans que je ne suis pas sortie de la france, à part pour aller en belgique où il semblerait qu'il y a moins de fumeurs (ou alors j'ai plus de chance en belgique)...

je déplore que certains n'aient pas lu ce qu'on a publié auparavant (mon post n'est que des redites, avec plus d'exemples concrets), parce qu'on a plus d'excuse de ne pas savoir, maintenant. et si le soi-disant manque d'empathie caractéristiques de beaucoup d'aspies (pas tant que ça, sur le forum, ça me rassure :p) ne se cantonnaient qu'aux aspies, ça soulagerait pas mal de monde au final. au lieu de cela, comme on dit depuis pas mal de temps, le problème dont souffre l'être humain, j'ai plutôt l'impression que c'est un manque d'empathie généralisé :/ j'ai même l'impression que certains aspies du forum sont plus empathiques que beaucoup de NTs que je connais.

lien qui résumera pas mal ce qu'on a déjà dit à maintes reprises et qui normalement est connu de tous dans les pays développés : (j'ai déjà parlé du tabagisme passif, dans d'autres posts sur satedi) :
http://www.inpes.sante.fr/espace_tabac/ ... agisme.htm

sachant qu'il doit y en avoir des milliers sur internet.
quid de la loi dans les autres pays que la france, les etats-unis ?
dommage qu'il n'y ait pas de loi interdisant de fumer dans les lieux comme parcs etc*. vu que la fumée parcourt des dizaines de mètres avant d'être moins nocive.
*si cette loi venait à être créer, les fumeurs pourraient toujours utiliser la cigarette électronique qui ne produit pas de fumée pour satisfaire leur dépendance... c'est toujours pas pour ça que je changerais d'avis sur eux mais au moins, ils ne feraient du mal directement et sur l'instant qu'à leurs propres poumons, cqfd. je dis sur l'instant, car la production de plastique, bah, ça fait mal aux poumons aussi.

j'ai néanmoins voulu gardé le meilleur pour la fin ;):
dans la série télévisée Bones (qui présente une aspie en héroïne), y'a un épisode où elle dit que la pollution ça fait avoir des organes génitaux plus petits aux crocodiles. pour la cigarette, on dit que ça peut provoquer des problèmes d'érection dûs à la mauvaise circulation du sang (voir plus haut aussi). http://www.doctissimo.fr/html/dossiers/ ... er_fumer_pannes_sexuelles.htm

hyposensualité ? ;)
FRANCE
- pas de demande, pas d'offre
- la connaissance, c'est le pouvoir
https://www.google.fr/?gws_rd=ssl#q=Phylip+St-Jacques

Avatar de l’utilisateur
0z0ne
SAtedI pour toujours
SAtedI pour toujours
Messages : 2086
Inscription : 27 Sep 2010, 19:20
Localisation : .be (BXL)

Re: Hypersensibilité/Hyposensibilité et Douleur Physique

Messagepar 0z0ne » 23 Oct 2011, 09:20

samedit a écrit :mauvaise foi et égoïsme, quand tu nous tiens (et ça peut durer, apparemment, même chez les aspies)...

Je ne te le fais pas dire. :lol:
Je ne partage pas l'avis que les TEDs (et consorts - je ne crois pas que SAtedI soit réservé aux seuls aspies, mais que les troubles non spécifiés, le TDA-H peuvent caractériser certains membres, et je m'y inclus) soient spécialement d'une extraordinaire intégrité, ni spécialement d'une particulière intelligence (non Nana, je ne vais pas me lancer dans la définition de l'intelligence :wink: ) ; que la mauvaise foi et l'égoïsme caractérisent spécifiquement les NTs.
Par contre, je crois que des TEDs peuvent être victime d'un certain intégrisme lié à leurs troubles et j'en ai eu la preuve à plusieurs reprises.
Ce qui pour moi n'enlève aucune valeur à leur humanité, car je me suis souvent interdit toute ségrégation, y compris la ségrégation intellectuelle. Seulement, je crois que les TEDs ne sont pas à l'abri du sectarisme et de la tentation de l'exclusion de l'autre, et ÇA, c'est une question de valeurs, plutôt de manque de valeurs qui hélas est universelle.
Hé oui, malheureusement les TEDs tombent souvent dans les travers qu'ils reprochent à la population NT. En gros, les TEDs sont des gens normaux.

Avatar de l’utilisateur
Nouvelle
SAtedI pour toujours
SAtedI pour toujours
Messages : 1633
Inscription : 29 Mai 2010, 22:23

Re: Hypersensibilité/Hyposensibilité et Douleur Physique

Messagepar Nouvelle » 23 Oct 2011, 10:36

Aménager mon alimentation en diminuant l'apport en caséine a nettement diminué mes douleurs physiques. En ayant moins de douleurs physiques, j'étais plus détendue. En étant plus détendue j'étais moins stressée et sensible par l'environnement : bruit, lumière. C'était utile de m'en rendre compte. C'est utile de le savoir quand je ne me sens pas très bien, parce que la première chose que je fais c'est de diminuer les produits laitiers. Mais ça n'a pas du tout diminuer mon hypersensibilité, mais ça m'a donné la capacité de mieux gérer.
"On construit tant de murs et si peu de ponts" Isaac Newton

Avatar de l’utilisateur
samedit
SAtedI, on continue ?
SAtedI, on continue ?
Messages : 846
Inscription : 10 Juin 2010, 02:16
Localisation : france

Re: Hypersensibilité/Hyposensibilité et Douleur Physique

Messagepar samedit » 23 Oct 2011, 16:38

0z0ne a écrit :La douleur, la sensibilité aux températures, c'est le système nerveux, c'est neurologique comme les TEDs. Il y a donc énormément de chances que ce soit en relation, avec des pics positifs et négatifs extrêmes.

Pour moi c'est la peau (hypersensible), pour mon fils c'est la douleur et le froid (hyposensible). Mais à y réfléchir, il ne supporte pas mieux que moi les étiquettes de nylon des vêtements.

moi c'est certaines lumières, mal à filtrer les sons et du mal à supporter certains bruits et pour la peau aussi : soit j'aime pas qu'on me touche, soit j'adore (et vous ?). j'avais aussi du mal avec la chaleur et le froid (mais il s'agit p-e plus du corps entier, pas que de la peau) mais pour le froid, du moins, ça s'est vachement amélioré après avoir augmenter ma consommation de légumineuses (pois et haricots) mais ça ne marche qu'au bout de qq mois.
ma peau me démange aussi avec le froid, et je me brûle souvent le palais avec des aliments alors que cela ne semble pas le faire chez les autres. est-ce de cela que vous parliez ?

je suis aussi très sensible aux étiquettes et aux matières que je porte. des fois, je me couds des doublures en plus des doublures déjà existantes.
j'ai essayé UNE fois de fumer quand j'avais 26 ans un peu dans le but d'avoir le pouvoir d'encore mieux critiquer en fait, je l'avoue (car je savais là aussi que les fumeurs m'auraient dit la même phrase que toi, ozone...). et bien ça ne m'a pas fait grand chose (c'était aussi du tabac à chicha, car com je l'ai dit plus haut, je déteste l'odeur de la cigarette). le tabac, c'est encore autre chose. par contre, il y a avait pas mal de fumée de chicha, je me suis endormie rapidement, je ne sais pas si c'est dû à cela . ça me fait la même chose quand on fume du shit à côté de moi.
ma cousine m'avait aussi une fois fait mangé des space cakes à mon insu et j'ai vomi 3 fois, après, 24h de bouche pâteuse.

je me considère par contre, si les gens veulent bien me croire, ancienne addict à la viande pendant plus de 28ans.
c a d que si il y avait pas de viande dans un de mes repas, j'étais pas mal énervée et une fois, je suis même carrément devenue parano, limite aggressive ! pas de viande pendant 4 jours et on m'avait pas prévenu ni voulait pas me dire pourquoi, juste de la bouillie de riz avec un peu de maggi (sauce soja avec du glutamate) et p-e des mini omelettes certaines fois... quand j'avais faim, j'avais des fantasmes de viande et de choses grasses (moins maintenant que je mange plus sainement). c'était une de mes grandes préoccupations de ma vie, d'ailleurs, quand j'y repense. ça m'arrivait certains jours aussi d'en manger 3 à 4 fois par jour...
et quand j'en remange, je sens que des fois, le phénomène d'addiction revient. c'est psychologique et physique, comme toutes les addictions. mais depuis ma désintoxication, je sais que je peux revenir à un régime proche du végétarisme beaucoup plus facilement et rapidement. cela est valable pour n'importe quelle addiction, je crois, même amoureuse.
par exemple, on peut reconnaître plus rapidement avec l'expérience les personnes à éviter.
bien sûr, cela demande d'être vigilant toute sa vie. pour moi, qqpart, on peut dire qu'on sera plus sensible que d'autres à certaines substances. la substance à risque n'est pas la même pour tout le monde mais le principe reste le même
tout ça pour dire que je m'efforce de garder ça en tête tout le temps, que je sais que ça risque de me suivre toute ma vie, comme tous les addicts. mais je ne regrette en aucun cas, ce que j'ai fait, même si ça m'a valu au début qq ennuis avec certaines personnes qui avaient peur du végétarisme. j'ai le sentiment d'être plus maître de moi-même, d'avoir plus de liberté, maintenant. je n'ai plus envie de faire la sieste après les repas notamment et mes diarrhées sont parties ainsi que les douleurs menstruelles.
donc, OUI, je crois pouvoir me permettre de critiquer les fumeurs et si j'avais pas vécu cette désintoxication (j'en avais d'ailleurs déjà parlé dans un autre post), je me serais un peu moins permise (mais je l'aurais quand même fait, quand bien même je n'aurais eu aucun problème de santé de ma vie, ça m'aurait quand même dérangé de savoir que certaines personnes n'ont pas cette chance...). :)

nouvelle, as-tu essayé d'éviter le gluten ?
en ce qui concerne le lait, ça m'a débouché le nez de l'arrêter mais je ne suis pas sûre que ça ait eu une incidence sur mes douleurs musculaires du haut du corps, quoique, peut-être mais ça aurait pris du temps, dans ce cas (et puis médicaments contenant du lactose à prendre en compte, aussi :()... par contre, j'absorbe toujours pas mal de gluten, difficile de l'éviter quand on veut pas passer pour un extraterrestre ou une personne difficile en france et pas très pratique non plus ou bien cela peut revenir cher ce type de régime. :/
FRANCE
- pas de demande, pas d'offre
- la connaissance, c'est le pouvoir
https://www.google.fr/?gws_rd=ssl#q=Phylip+St-Jacques

Avatar de l’utilisateur
samedit
SAtedI, on continue ?
SAtedI, on continue ?
Messages : 846
Inscription : 10 Juin 2010, 02:16
Localisation : france

Re: Hypersensibilité/Hyposensibilité et Douleur Physique

Messagepar samedit » 23 Oct 2011, 17:42

pour en revenir au gabapentine, soit ça me faisait dormir, soit, on dirait que ça me tient éveillée, des fois, pour prévoir de faire les choses bien, c'est impossible du coup... et j'ai pris du poids alors que je mange moins, j'ai l'impression... :/ mais à côté de ça, j'ai un traitement oral lourd pour l'acné (j'avais déjà moins d'acné en réduisant viande et produits laitiers et sel iodé mais le dermatologue m'a vivement conseillé de prendre quand même le traitement car je continue quand même à avoir des boutons de temps en temps qui se transforment en chéloîdes (cicatrices boursouflées et marrons) en ce moment... je ne comprends que trop les gens malades...
le point positif c'est que tout ça me fait pas mal réfléchir et méditer*, surtout sur le lâcher-prise...
* pour les puristes, j'ai augmenté mes séances de méditation en solitaire chez moi. la méditation sert justement ou notamment pour le lâcher-prise.
je me connais pas tant que cela dans la méditation mais celle que je pratique consiste en laisser les images mentales/pensées venir en essayant d'intervenir mentalement le moins possible, sans essayer de réfléchir, rationnaliser bref (pas simple pour nous j'ai l'impression ;)), j'essaie de ne penser à rien mais sans dormir, en gros, ça me permet de p-e mieux percevoir sur le long terme mes sensations physiques et donc, au final, mes intuitions (j'ai peur de ne pas très douée pour expliquer). je pratique cela le plus souvent au réveil car j'ai l'impression que mon cerveau est dans une phase qui s'y prête (notre cerveau fonctionne de manière différente selon notre état d'éveil), je reste dans mon lit pour cela notamment. et puis c'est aussi assez calme, l'heure à laquelle je me réveille.
je pense que cette pratique simple et gratuite pourrait aider d'autres à se détendre. et souvent quand on est plus détendu, on souffre moins d'autres maux, dixit ce qui rejoint ce que nouvelle a aussi dit.
FRANCE
- pas de demande, pas d'offre
- la connaissance, c'est le pouvoir
https://www.google.fr/?gws_rd=ssl#q=Phylip+St-Jacques

Avatar de l’utilisateur
samedit
SAtedI, on continue ?
SAtedI, on continue ?
Messages : 846
Inscription : 10 Juin 2010, 02:16
Localisation : france

rationnalisation, a priori, différence, indifférence

Messagepar samedit » 23 Oct 2011, 17:59

(je fais exprès de scinder mes écrits, j'aurais peur 'être moins compréhensible auxquel cas.)


petit extrait de http://fr.wikipedia.org/wiki/Empirisme
"Controverse entre le rationalisme et l'empirisme
Article connexe : Rationalisme.
Gottfried Leibniz, partisan du rationalisme

On définit souvent l'empirisme en l'opposant au rationalisme ou à l'idéalisme, mais il faut nuancer, car l'opposition n'est pas simplement entre partisans de la raison et partisans de l'expérience, puisque les empiristes ne nient pas que la raison puisse jouer un rôle dans le processus de la connaissance. Ils refusent seulement l'idée qu'il puisse y avoir des connaissances purement rationnelles ou a priori, et ils mettent l'accent sur la méthode expérimentale."

les liens les plus directs avec ce sujet : la méditation, les expériences (tester avant de juger) et la plainte des aspergers à propos du fait qu'on aime pas leur différence (cf à priori)
FRANCE
- pas de demande, pas d'offre
- la connaissance, c'est le pouvoir
https://www.google.fr/?gws_rd=ssl#q=Phylip+St-Jacques

Avatar de l’utilisateur
samedit
SAtedI, on continue ?
SAtedI, on continue ?
Messages : 846
Inscription : 10 Juin 2010, 02:16
Localisation : france

Re: Hypersensibilité/Hyposensibilité et Douleur Physique

Messagepar samedit » 02 Nov 2011, 04:03

autre question : est-ce que vous avez des décalages temporels au niveau de vos ressentis émotionnels ou des sons que vous entendez ?
FRANCE
- pas de demande, pas d'offre
- la connaissance, c'est le pouvoir
https://www.google.fr/?gws_rd=ssl#q=Phylip+St-Jacques

Avatar de l’utilisateur
0z0ne
SAtedI pour toujours
SAtedI pour toujours
Messages : 2086
Inscription : 27 Sep 2010, 19:20
Localisation : .be (BXL)

Re: Hypersensibilité/Hyposensibilité et Douleur Physique

Messagepar 0z0ne » 02 Nov 2011, 12:32

Tu veux dire l'impression de déjà vu, entendu, vécu ? Ce serait une carence alimentaire, de la fatigue.
Ça m'est arrivé. Pas ces temps-ci.

Avatar de l’utilisateur
samedit
SAtedI, on continue ?
SAtedI, on continue ?
Messages : 846
Inscription : 10 Juin 2010, 02:16
Localisation : france

Re: Hypersensibilité/Hyposensibilité et Douleur Physique

Messagepar samedit » 02 Nov 2011, 15:09

pas vraiment, bien que ça aussi, ça m'arrive. je parlais plutôt d'entendre des sons qui existent en décalage (pas des acouphènes, ça j'en ai aussi). je crois que ça m'est arrivé quelques fois, la sonnerie de porte de ma mère quand je suis chez elle mais quand je vais voir à la porte, il n'y a personne ni personne dans le (long) couloir ou ma sonnerie de téléphone. mais j'en suis pas sûre à 100%. ça arrive aussi à une aspie que je connais, enfin, c'est ce qu'elle dit.

ou alors, ressentir des émotions mais seulement quelques mois après l'évènement qui y est lié.
à quoi tu penses quand tu parles de carence alimentaire ?
FRANCE
- pas de demande, pas d'offre
- la connaissance, c'est le pouvoir
https://www.google.fr/?gws_rd=ssl#q=Phylip+St-Jacques


Revenir vers « Autisme - Parlons en »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 14 invités