Capacité/incapacité à pleurer

Forum de discussions sur l'autisme et les troubles associés
Avatar de l’utilisateur
meriam
SAtedI, on continue ?
SAtedI, on continue ?
Messages : 491
Inscription : 01 déc. 2010, 15:07
Localisation : Liège (belgique)

Re: Capacité/incapacité à pleurer

Message par meriam »

Nouvelle a écrit :
Silas a écrit : Pour expliquer un peu, je n'ai jamais su pleurer. Depuis tout petit lorsque je pleure, c'est à l'intérieur, et c'est douloureux physiquement parlant. Mais ce n'est pas souvent.
Les rares fois où je pleure, c'est toujours si je suis absolument seul, très très très peu et surtout d'épuisement à force de pleurer dedans, trois ou quatre petites larmes sortent de mes yeux et ça fait presque plus mal que quand ça ne sort pas.
Comme ça commence à sortir , je me pense en voie de soulagement, enfin mais ça ne sort jamais plus alors je m'énerve et me réfugie malgré moi dans mes reflexes "autistiques", et, le fait d'être encore plus frustré me donne encore plus envie de pleurer, et, le fait de ne pas pouvoir me fait encore plus pleurer "dedans".

Je ne sais pas si je m'exprime clairement.

Je souffre beaucoup de cette incapacité à pleurer "réellement" parce que j'en ai très envie et besoin.

Y a-t-il ici des gens qui comprennent ce que je veux dire ou qui le vivent aussi?

Silas.
quel détende

Parfaitement compris ton post. C'est idem pour moi. Il n'y a rien à redire là-dessus. Ce n'est pas grave. Personnellement si je pleure c'est aussi tout à fait seule. Et il faut que je fasse un effort. La souffrance c'est de ne pas savoir "pleurer", montrer son émotion en même temps que les autres... c'est très difficile surtout quand on se rend compte de ça. Quand j'étais plus jeune alors moi aussi je me réfugiais dans ce que vous appelez les réflexes autistiques. En vieillissant j'arrive à ne pas me "réfugier" mais parfois, j'avoue, qu'elle soulagement de me laisser aller seule chez moi :oops: à mes petits réflexes et autres stéréotypies selon les considérations scientifiques. :roll: Moi j'appel ça : mes exercices de détentes.
vous parler de quoi le yoga
Dernière modification par meriam le 19 déc. 2010, 17:24, modifié 2 fois.


Mimi
Avatar de l’utilisateur
meriam
SAtedI, on continue ?
SAtedI, on continue ?
Messages : 491
Inscription : 01 déc. 2010, 15:07
Localisation : Liège (belgique)

Re: Capacité/incapacité à pleurer

Message par meriam »

Updating-Boy a écrit :Pendant 19 ans,j'ai pleuré à moitié.Quand je pleurais je voulais pas que ca dure.L'affectation sentimentale,durait jamais très longtemps.Je pouvais me remettre à pleurer en étant affecter par des choses passées,des choses hypothétiques.Ca allait tellement vite que je me sentais dans l'incapacité de dire pourquoi du comment aux adultes.En le sachant ca me fesait encore plus mal.Alors je disais n'importe quoi,un truc de rationel.

Maintenant je pleurs plus mais je ressent la douleur.Mes larmes coulent mais ca dure pas.Tout le monde s'en fiche en même temps.Mais je me soulage un peu quand même,je me répart vite.je suis habitué à penser la plaie sentimentale,de façon à ne pas me faire affecter durablement.

Je l'ai déjà fait comprendre à mes proches que je savait pas faire et m'a semblé le manifester visiblement,mais semble il que je n'ai pas été assez démonstratif.
de quoi tu parles dis immoi


Mimi
Avatar de l’utilisateur
meriam
SAtedI, on continue ?
SAtedI, on continue ?
Messages : 491
Inscription : 01 déc. 2010, 15:07
Localisation : Liège (belgique)

Re: Capacité/incapacité à pleurer

Message par meriam »

meriam a écrit :
Updating-Boy a écrit :Pendant 19 ans,j'ai pleuré à moitié.Quand je pleurais je voulais pas que ca dure.L'affectation sentimentale,durait jamais très longtemps.Je pouvais me remettre à pleurer en étant affecter par des choses passées,des choses hypothétiques.Ca allait tellement vite que je me sentais dans l'incapacité de dire pourquoi du comment aux adultes.En le sachant ca me fesait encore plus mal.Alors je disais n'importe quoi,un truc de rationel.

Maintenant je pleurs plus mais je ressent la douleur.Mes larmes coulent mais ca dure pas.Tout le monde s'en fiche en même temps.Mais je me soulage un peu quand même,je me répart vite.je suis habitué à penser la plaie sentimentale,de façon à ne pas me faire affecter durablement.

Je l'ai déjà fait comprendre à mes proches que je savait pas faire et m'a semblé le manifester visiblement,mais semble il que je n'ai pas été assez démonstratif.
de quoi tu parles dis immoi
je ne comprend pas


Mimi
Avatar de l’utilisateur
0z0ne
SAtedI pour toujours
SAtedI pour toujours
Messages : 2086
Inscription : 27 sept. 2010, 19:20
Localisation : .be (BXL)

Re: Capacité/incapacité à pleurer

Message par 0z0ne »

meriam a écrit :vous parler de quoi le yoga
:wink: Non, on parle de notre capacité à pleurer, à rire, comment et pourquoi.
De quoi tu ris, toi ? De quoi tu pleures ?


merry
SAtedI passionnément
SAtedI passionnément
Messages : 99
Inscription : 10 août 2010, 08:50
Localisation : bouche du rhone

Re: Capacité/incapacité à pleurer

Message par merry »

voilà par exemple moi je ris beaucoup en regardant des spectacles de comiques et avec les jeux de mot mais je n'arrive pas à comprendre la plupart des blagues que font les gens que je côtoient car elles sont trop implicite .
Et je peu pleurer toute seule quand je m’énerve. Mais pas pleurer pour quelque chose de triste .


Avatar de l’utilisateur
meriam
SAtedI, on continue ?
SAtedI, on continue ?
Messages : 491
Inscription : 01 déc. 2010, 15:07
Localisation : Liège (belgique)

Re: Capacité/incapacité à pleurer

Message par meriam »

0z0ne a écrit :
meriam a écrit :vous parler de quoi le yoga
:wink: Non, on parle de notre capacité à pleurer, à rire, comment et pourquoi.
De quoi tu ris, toi ? De quoi tu pleures ?
moi je ris quand je suis contente quand les choses me font rire
et aussi je n'arrive pas a pleurer parce que on ma fait souvent pleureur a la place je m'ennerve je me renferme pour montrer que j'ai du chagrin
pour l'instant j'ai du chagrin parce que le garçon que j'aime bien qui s'appelle waniss ben il ma laisser tomber parce qeu il ne me sonne jamais ni il ne me téléphone jamais et sa me fait mal pour je ne pleur pas mes a l'interieur je pleure je suis mal dans ma peau je me sens vraiment pas bien j'aimerai bien qu'ont m'aide mais personne ne veux m'aider je suis en colère personne ne m'aime j'ai l'impression si tu savais je suis attacher a quelqu'un je suis amoureuse je me sens pas bien je veux rencontrer si je veux plus tard un homme gentil qui m'aime qui me protege qui m'aide et tout j'en est marre qu'ont ce fou de ma g*****
et je me suis déja disputer avec une fille parce que je parler toute seule et elle la nuit elle faisait le j'enbarre et moi je dois fermer ma g***** poufiasse celle lui hypocrite.com si tu savais Meriam


Mimi
Avatar de l’utilisateur
meriam
SAtedI, on continue ?
SAtedI, on continue ?
Messages : 491
Inscription : 01 déc. 2010, 15:07
Localisation : Liège (belgique)

Re: Capacité/incapacité à pleurer

Message par meriam »

meriam a écrit :
0z0ne a écrit :
meriam a écrit :vous parler de quoi le yoga
:wink: Non, on parle de notre capacité à pleurer, à rire, comment et pourquoi.
De quoi tu ris, toi ? De quoi tu pleures ?
moi je ris quand je suis contente quand les choses me font rire
et aussi je n'arrive pas a pleurer parce que on ma fait souvent pleureur a la place je m'ennerve je me renferme pour montrer que j'ai du chagrin
pour l'instant j'ai du chagrin parce que le garçon que j'aime bien qui s'appelle waniss ben il ma laisser tomber parce qeu il ne me sonne jamais ni il ne me téléphone jamais et sa me fait mal pour je ne pleur pas mes a l'interieur je pleure je suis mal dans ma peau je me sens vraiment pas bien j'aimerai bien qu'ont m'aide mais personne ne veux m'aider je suis en colère personne ne m'aime j'ai l'impression si tu savais je suis attacher a quelqu'un je suis amoureuse je me sens pas bien je veux rencontrer si je veux plus tard un homme gentil qui m'aime qui me protege qui m'aide et tout j'en est marre qu'ont ce fou de ma g*****
et je me suis déja disputer avec une fille parce que je parler toute seule et elle la nuit elle faisait le j'enbarre et moi je dois fermer ma g***** poufiasse celle lui hypocrite.com si tu savais Meriam
je ne dirai plus de laid mot parce que j'était en colère et tout je ne dirai plus c'est promis juré :D j'avais passer une mauvaise journée
mais quand je suis en colère je ne dirai plus de laide mots fini :D et merçi du conseille je ne veux pas que tout le monde croit que je suis méchante je suis gentille mais j'ai besoin d'aide simplement c'est parce que je souffre de mon autisme et tout meriam


Mimi
Nouvelle
SAtedI pour toujours
SAtedI pour toujours
Messages : 1633
Inscription : 29 mai 2010, 22:23

Re: Capacité/incapacité à pleurer

Message par Nouvelle »

meriam a écrit :je ne dirai plus de laid mot parce que j'était en colère et tout je ne dirai plus c'est promis juré :D j'avais passer une mauvaise journée
mais quand je suis en colère je ne dirai plus de laide mots fini :D et merçi du conseille je ne veux pas que tout le monde croit que je suis méchante je suis gentille mais j'ai besoin d'aide simplement c'est parce que je souffre de mon autisme et tout meriam
Zen Meriam. Tu as le droit d'être en colère et quand tu es en colère tu n'est pas méchante. Et si tu souffres tu en as bien le droit aussi ! Tu peux mettre un emoticone quand tu es en colère comme celui-là :evil: et si tu es très très en colère tu en mets deux :evil: :evil:


"On construit tant de murs et si peu de ponts" Isaac Newton
Avatar de l’utilisateur
meriam
SAtedI, on continue ?
SAtedI, on continue ?
Messages : 491
Inscription : 01 déc. 2010, 15:07
Localisation : Liège (belgique)

Re: Capacité/incapacité à pleurer

Message par meriam »

Nouvelle a écrit :
meriam a écrit :je ne dirai plus de laid mot parce que j'était en colère et tout je ne dirai plus c'est promis juré :D j'avais passer une mauvaise journée
mais quand je suis en colère je ne dirai plus de laide mots fini :D et merçi du conseille je ne veux pas que tout le monde croit que je suis méchante je suis gentille mais j'ai besoin d'aide simplement c'est parce que je souffre de mon autisme et tout meriam
Zen Meriam. Tu as le droit d'être en colère et quand tu es en colère tu n'est pas méchante. Et si tu souffres tu en as bien le droit aussi ! Tu peux mettre un emoticone quand tu es en colère comme celui-là :evil: et si tu es très très en colère tu en mets deux :evil: :evil:
merçi nouvelle pour tes conseilles et tout tu vois c'est parce que j'en est marre que je n'arrive pas a me faire respecter on me dis que je fais ma commedie et totu que je me plaind je me plaint parce que je suis en colère je ne fais pas ma comédie c'est vrai ce que je dis je m'en fiche des gens et tout j'ai besoin de parler c'est normal je ne me plaint pas je dis ce que je ressens j'ai envie de faire ça au gens :evil: :evil: :evil: :evil: :evil: :evil: :evil: :evil: :evil: :evil: :evil: :evil: :evil: :evil: :evil: :evil: :evil: :evil: :evil: :evil: :evil: :evil: :evil: :evil: :evil: :evil: :evil: :evil: :evil: :evil: :evil: :evil: :evil: :evil: :evil: :evil: :evil: :evil: :evil: :evil: surtout au autre Meriam


Mimi
Avatar de l’utilisateur
samedit
SAtedI, on continue ?
SAtedI, on continue ?
Messages : 852
Inscription : 10 juin 2010, 02:16
Localisation : france

Re: Capacité/incapacité à pleurer

Message par samedit »

0z0ne a écrit :
Ce sont souvent les autres qui me font remarquer qu'une de mes interventions était drôle.
En fait, je joue avec les mots dans ma tête, parfois je dis ce à quoi j'ai pensé et ça fait mouche malgré moi.
C'est encore pire pour mon ami ci-dessus : il a une très mauvaise orthographe, alors pour lui tout est phonétique
perso, j'ai une très bonne orthographe (mais ça peut m'arrive assez souvent de faire des fautes de frappe) par rapport à la moyenne française mais je fonctionne aussi beaucoup sur l'auditif et les intonations, ce qui ne correspond pas au stéréotype asperger, à ce propos, je trouve bien dommage que pour être diagnostiqué, il faille rentrer dans un moule, encore un, toujours un...
0z0ne a écrit :et il décèle avec une beaucoup plus grande facilité ce qui pourrait être considéré comme du second degré. Mais ce n'est peut-être pas du second degré si on ne possède pas le premier degré, si pour soi le premier degré est de chercher une signification.
Je suis souvent sur un forum en anglais, et comme je comprends mal, je cherche instinctivement en moi des significations ce qui donne parfois des choses étonnantes.
oui, il y a souvent de "faux-amis".
Urban Shaman a écrit :moi par exemple les maths j'ai un souci
0z0ne a écrit :Moi aussi j'en ai eu (c'est fini pour moi, ouf), à cause des formules à retenir, ce qui ne m'intéressait pas du tout pour des études artistiques. Mais j'étais excellent en dessin scientifique, pour visualiser dans l'espace des coordonnés de points, les géométries résultantes. Pareil en dessin vectoriel où on peut aligner des points au 6400ème.
Je crois que ça relève d'un esprit extrêmement pointilleux, compensé par des moments de détente où tout devient permis*. C'est peut-être ça le deuxième degré : la nécessité de sortir du premier pour s'en reposer. Ou alors ce fameux profil psychologique en dents de scie dont les crêtes sont des compensations les unes par rapport aux autres qui permettent un équilibre (mais pas une moyenne).

* Je n'ai quasi aucun tabou, je pense à tout et je parle de tout (en rejoignant peut-être Freud et Jacques Dutronc à croire que tous les goûts sont dans ma nature), mais ça ne veut pas dire que je cède à toutes mes pulsions. En fait je rejoins Desproges pour dire qu'on peut rire de tout mais pas avec n'importe qui. Primo car tout le monde n'est pas digne, secundo car tout le monde n'est pas fait pour (comme moi je n'ai pas accès à tout).
pareil.

oui, c'est bien plus marrant pour soi et pour les autres aussi, quand on est nous-même (à part si on a un problème psy), les nts osent pas, eux, lol.


FRANCE
- pas de demande, pas d'offre
- la connaissance, c'est le pouvoir
https://www.google.fr/?gws_rd=ssl#q=Phylip+St-Jacques
Répondre