S'afficher,se mettre en valeur

Forum de discussions sur l'autisme et les troubles associés
Inconnu992

Messagepar Inconnu992 » 24 Fév 2010, 09:50

Et bien ils ont introduit l'idée d'emergence de déisr chez l'enfant,que si il se manifeste pas c'est du à une mère psycho rigide;c'est ce qu'il appele le trouble désintégratif de la mère.Qu'il y'ai pas la palce du père.C'est pourquoi le gamin,ne parle pas,s'exprime mal,pleure toujours,ait des bizzareries.

Pratiquement ce'st du simulacre.Et ca c'est répandu dans les fac de psycho,dans les principes éducatifs,forgés des enseignants,des parents...

Mais on s'est planté sur toute la ligne,et encore plus de gaver les gamins de emdicaments,les enfermer dans des endroits.

Y'a eut des critiques;ces gens se defendent,ils sont humanistes,refusent de croire aux vérités scientifiques.Mais les vérités scientifiques,elels ont apportés du progrès,pas la psychanalyse.

La psychanalayse non seulement a frigorifié les idées,els pensées mais bien plus grave:elle a rendu stérile toute idée sur comment focntionne les individus.

J'ai vu un ats de psys,aucun n'a eut le courage de m'avouer qu'il ne savait rien,que mon trouble releveraitd avantage de la neurologie,et m'envoyer vers un rpo.Il aurait pris acte de mes sequelles de ma naissance à six mois,aurait constaté après le developpement de mon TED.

Mais ca ne s'est pas fait malheuresement.Conneire,Obscurentisme.

Et pendant ce temps là j'ai eut une vie gâché.Ressntir une douleur même avec ses proches,qu'on puisse pas arriver à l'apaiser seul,et que les sois disant pro,n'y arrivent pas,certains nous font culpabiliser,nous traitent de fou.D'autres vont me dire que c'est unr efoulement sexe,que j'ai pas assez couché avec des filles.

Si le problème était vraiment sexuel,si j'en était persuadé,j'aurais tout de suite était persuadé d'aller voir des filles de joie.Mais non.J'étais toujours persuadé que c'était au niveau neurologique,du haut de mes rudiments de science et vie de la terre et d'anathomie de collège!!!

0ans,ca été confirmé.mais c'est qu'une partie visible du puzzle;L'autre n'est toujours pas réglée...

Avatar de l’utilisateur
dorry
SAtedI pour toujours
SAtedI pour toujours
Messages : 1763
Inscription : 05 Juil 2008, 23:07
Localisation : province de Quebec, Canada

Messagepar dorry » 24 Fév 2010, 17:43

Jean-Félix a écrit :oui cest un point mais je parle de bien-etre et de santé mental par rapport au sexe et au psychisme. devine pourquoi les garcons implosent de + en +(drogues, alcool, suicide). le monde avec des caracteres explosifs cest de plus en plus rare et ca me manque franchement. dailleurs ca encourage la société a rester maternante :wink: .


J'était plutot porté à penser qu'il y avait plus de pétage de coches qu'avant.

Avatar de l’utilisateur
Lotus
SAtedI pour toujours
SAtedI pour toujours
Messages : 2209
Inscription : 12 Sep 2008, 22:25
Localisation : Ville de Québec (Canada)

Messagepar Lotus » 24 Fév 2010, 18:01

Updating-Boy a écrit :Et bien ils ont introduit l'idée d'emergence de déisr chez l'enfant,que si il se manifeste pas c'est du à une mère psycho rigide;c'est ce qu'il appele le trouble désintégratif de la mère.Qu'il y'ai pas la palce du père.C'est pourquoi le gamin,ne parle pas,s'exprime mal,pleure toujours,ait des bizzareries.

Pratiquement ce'st du simulacre.Et ca c'est répandu dans les fac de psycho,dans les principes éducatifs,forgés des enseignants,des parents...

Mais on s'est planté sur toute la ligne,et encore plus de gaver les gamins de emdicaments,les enfermer dans des endroits.

Y'a eut des critiques;ces gens se defendent,ils sont humanistes,refusent de croire aux vérités scientifiques.Mais les vérités scientifiques,elels ont apportés du progrès,pas la psychanalyse.

La psychanalayse non seulement a frigorifié les idées,els pensées mais bien plus grave:elle a rendu stérile toute idée sur comment focntionne les individus.

J'ai vu un ats de psys,aucun n'a eut le courage de m'avouer qu'il ne savait rien,que mon trouble releveraitd avantage de la neurologie,et m'envoyer vers un rpo.Il aurait pris acte de mes sequelles de ma naissance à six mois,aurait constaté après le developpement de mon TED.

Mais ca ne s'est pas fait malheuresement.Conneire,Obscurentisme.

Et pendant ce temps là j'ai eut une vie gâché.Ressntir une douleur même avec ses proches,qu'on puisse pas arriver à l'apaiser seul,et que les sois disant pro,n'y arrivent pas,certains nous font culpabiliser,nous traitent de fou.D'autres vont me dire que c'est unr efoulement sexe,que j'ai pas assez couché avec des filles.

Si le problème était vraiment sexuel,si j'en était persuadé,j'aurais tout de suite était persuadé d'aller voir des filles de joie.Mais non.J'étais toujours persuadé que c'était au niveau neurologique,du haut de mes rudiments de science et vie de la terre et d'anathomie de collège!!!

0ans,ca été confirmé.mais c'est qu'une partie visible du puzzle;L'autre n'est toujours pas réglée...


La je peux te comprendre, la neurologie je connais bien a cause de mon épilepsie, demande moi pas trop comment j'ai eu ça, avant d'avoir 14 ans je l'avais pas pis un jour entre 13 et 14 ans, WHAM !! J'ai commencé a en avoir, faut dire aussi que c'était dur a croire a l'époque.

Maintenant je fais aussi des crises d'anxiété qui ressemblent beaucoup a de l'épilepsie, sauf que je reste relativement conscient, j'ai plus de controle sur le corps par contre, mais c'est dur a prendre, ils comprennaient pas ce que je leur disait que j'avais, alors ils m'ont paqueté de médications de type neurologiques, surtout plus chimiques mais pour ce que j'en pense, les médications chimiques, c'est plus des drogues, légales approuvées par le gouvernement oui mais ça reste des drogues, appelons un chien un chien quand même.

Les psychiatres eux, ils savaient que j'étais TED, mais ils comprennaient pas c'était quoi mon probleme, c'était juste que j'agissais bizarrement et d'une toute autre maniere que les autres TED, ils m'ont eu aussi paqueté que les autres TED, des histoires d'horreur la dessus, j'en ai vu plein, souvent qui se sont suicidés. Les psy donnent tellement facilement des drogues maintenant et se sacrent du vrai probleme, sauf que maintenant je vois beaucoup de monde qui ne font plus confiance aux psys, souvent parce qu'ils savent qu'ils vont se faire enfermer et droguers pour être ensuite lâchés loose en s'imagineant qu'on est ok apres.

Ensuite ils s'imaginent qu'ils ont réglés les problemes, en réalité ça rend le probleme encore pire, souvent comme s'ils mettaient le monde qui ont besoin d'un peu d'attention en prison a la place.

Sauf que même en prison ont voit pas les gardes droguer les détenus, alors je serais portés que la psychiatrie c'est encore pire qu'en prison. Pourtant on a rien fait de mal, on a juste besoin d'un peu d'attention ou de monde qui sont prêt a nous écouter quand on a des problemes important.

J'avais souvent entendu que les médecins avaient souvent partie liée avec l'industrie pharmaceutique qui en échange de faire tester leurs nouveaux produits en se servant de leurs patients comme cobayes sans le savoir, les médecins récoltent des p'tits bonus de la part de l'industrie, beaucoup de médecins refuseront de l'admettre qu'ils font ça par contre, mais quelques uns m'ont admis que plusieurs collegues se livrent a cette pratique en effet.

Ça explique partiellement pourquoi les psys ont la pilulle facile de nos jours, moi je les appelle les "Docteurs Pilulles". Vraiment, ils disent vouloir aider leurs patients mais tout ce qu'ils font c'est agir en trafiquants de drogues avec la bénédiction du gouvernement. C'est vraiment salaud de leurs parts.

Maintenant, j'ai eu des sérieux problemes de santé a cause d'eux, surtout a cause de leurs produits chimiques qui m'ont gâchés la vie au grand complet. J'ai du vraiment me battre pour avoir une vie plus ou moins décente maintenant.

Sans parler que je m'étais souvent fait harceler a l'école, pendant que j'obtenais des excellents résultats mais que j'étais vu comme une espece de débile qui arrivaient a les battres dans leurs études, et les profs me blamaient parce que je marchaient pas avec eux même si j'avais des bons résultats quand même. Apres un certain bout de temps, a force de me faire harceler, mes résultats ont baissés, pis j'en ai fait une dépression au points qu'on m'a retiré de leur école et que mes parents ont demandé a ce qu'ils se fassent rembourser ( c'était une école privée ). J'avais une peur sérieuse de juste passer dans leur coin, juste de les retrouver dans mon chemin.

Et je me suis retrouvé en psychiatrie juvénile avec d'autres jeunes qui ont eu comme moi plusieurs autres problemes dans ce genre la, les profs essyaient de me faire marcher comme le groupe en m'accusant d'être anti-social, mais c'était les profs eux même que j'haissais plus que les autres dans ce coin la, la plupart des autres me traitaient comme le "fils de riches" de service. Quand même je m'entendais bien avec certains autres jeunes dans la place, qui eux aussi haissaient les profs. Mais c'était clair que j'avais eu une meilleure éducation que les autres, sauf que j'en avais assez du systeme scolaire et ça me tentait plus de continuer les études, mes parents arrivaient pas a comprendre ce qui m'arrivait mais j'avais mes propres idées en tête. C'est juste que je me sentais mal compris et rejetté malgré que de plus en plus de jeunes avaient tendance a plus être ok avec moi, certains avaient été jusqu'a prendre ma défense contre les profs.

J'avais jamais été joueur d'équipe anyway...
"It is well that war is so terrible - otherwise we would grow too fond of it. " ( Général Robert E Lee pendant la bataille de Fredericksburg le 13 Decembre 1862 )

Avatar de l’utilisateur
Lotus
SAtedI pour toujours
SAtedI pour toujours
Messages : 2209
Inscription : 12 Sep 2008, 22:25
Localisation : Ville de Québec (Canada)

Messagepar Lotus » 24 Fév 2010, 18:13

Anyway, j'essaye plus d'expliquer pourquoi je suis devenu vraiment cynique par rapport au systeme et surtout l'autorité, donc pourquoi je me sens rejetté par le systeme et souvent n'hésite pas a faire un peu c**** des personnes en autorités quand j'en ai la possibilité en sachant que je m'en sauverais pas de problemes.

J'ai surtout une sainte horreur des abus d'autorité en fait, que ce soit sur moi ou sur d'autres quand je vois ça, un petit peu comme une guerre personelle sur le systeme.

Le systeme a jeté ma vie a terre, alors je vois pas pourquoi je voudrais y contribuer, mes problemes de santé m'aident aussi a me tirer d'affaires quand je peux les faire c**** a l'occasion.

Certain que j'ai des problemes de santé qui m'empêchent d'avoir une job en effet, c'est un fait, mais j'en garde aussi une sérieuse rancune envers le systeme quand même. J'me dis souvent que je méritais pas d'avoir ce style de vie, et c'était pas mon choix.

Certains me trouvent quand même un peu fucké d'avoir ce genre d'attitude.
"It is well that war is so terrible - otherwise we would grow too fond of it. " ( Général Robert E Lee pendant la bataille de Fredericksburg le 13 Decembre 1862 )

Inconnu992

Messagepar Inconnu992 » 24 Fév 2010, 21:42

C'est une chose de dénnoncer l'absence de père.Mais faire culpabiliser son patient en est une autre.

:wink:


Tu veux que je te dise jean-félix?Toi et moi,même si nous sommes different,on doit faire attention aux mots.Chaque mot employé à dus ens,une signification.Chaque mot,registre que t'employera aura un impact sur l'autre,quelle qu'il soit.

Travaille sur les mots,ce que tu va dire;et surtout si le message que tu veux faire apsser est adaptée,cohérent.

Je le fais,je viens de le faire pour mon droit des sociétés.je te l'accorde,les mots des autres me touchent,m'émuent,m'agacent.Les miens aussi.Et je doit faire attention.

Je peux en faire une force. :wink:

StefanWRX05
SAtedI, on continue ?
SAtedI, on continue ?
Messages : 699
Inscription : 29 Fév 2008, 06:49
Localisation : à kek part au millieu de nul part...

Messagepar StefanWRX05 » 25 Fév 2010, 06:05

Updating-Boy a écrit :En France aussi,le manque d'éducation à fait des ravages.Tout comme la c******* de certains psys...


Ben c ca, tu as mis le doigts sur le bobo !!! le probleme d'aujourd'hui ces que les enfants sont Roi, les parents tiennent pus leur bouts !

l'autre fois au magasin , j'tais dans la section figurines STar wars , yavais une tite fille avec sa mere, la p'tite lui demande si elle peux acheter un articles , la mere repond non... la p'tite fille a jeté les bebelle de l'étagere par terre... apres a c mis a faire le bacon sur le planché pis a crié... chialé... SIMONAK.... la mere commence a ramasser le trucs a terre que sa fille avait lancé... pis cristie a yas acheter.... ben moi... mes kids font pas ca, quand c Non, c'est non , je leur explique aussi la raison du refus.

Sa mere a plié... yé la , le probleme....

Pis en passant , , mon pere yétais p-etre pas la la semaine, mais yétais la pareil la fdsem et le soir tards. Faque laché moé tranquille avec ta théorie de psy . En passant... c'est une théorie...c'est pas une verité quantifiable , hors de tout doute. Ca reste abstraits pareil.
Une Subaru WRX propre, c'est une WRX pas heureuse !

c'est quand tu regarde un match de hockey que tu t'ennuis pas du maudit soccer platte....mais quand tu regarde un match de soccer c'est la que tu t'ennuis du hockey !!

Avatar de l’utilisateur
Lotus
SAtedI pour toujours
SAtedI pour toujours
Messages : 2209
Inscription : 12 Sep 2008, 22:25
Localisation : Ville de Québec (Canada)

Messagepar Lotus » 25 Fév 2010, 08:40

Jean-Félix a écrit :les enfants sont pas rois je trouve, les parents sont tres peu affectueux quand ils parlent de leurs attitudes avec les enfants, et aujourd'hui cest pas rare que je vois quelqu'un rire dans ma face quand je lui dis que jaimerais avoir des enfants lol, donc ca mindique quelenfant cest plus une tache qu'un devoir instinctif. et en meme temps, quand on dit tout le temps oui a un enfant, on sarrange pas pour qu'il devienne roi car il sera dabord et avant tout une m****, parce qu'il ne sait pas se debrouiller alors qu'un roi est normalement digne de ce titre.


En effet, la j'approuve, pas des rois mais juste des bébés gâtés. :)

J'aurais pas pu dire mieux. :D

Il y avait aussi Daniel Lemire qui avait avoué avoir créé son personnage signature l'Oncle George au départ comme maniere de se défouler sur scene contre les enfants gâtés qui sont un probleme de plus en plus répendu de nos jours.

Oncle George, il aime pas les enfants, mais il est coincé avec eux alors il en profite pour les exploiter a la place ou se moquer d'eux ouvertement. :twisted:
"It is well that war is so terrible - otherwise we would grow too fond of it. " ( Général Robert E Lee pendant la bataille de Fredericksburg le 13 Decembre 1862 )

Avatar de l’utilisateur
Lotus
SAtedI pour toujours
SAtedI pour toujours
Messages : 2209
Inscription : 12 Sep 2008, 22:25
Localisation : Ville de Québec (Canada)

Messagepar Lotus » 25 Fév 2010, 10:12

Jean-Félix a écrit :gâté mais sans affection. j'explique: quand on veut qu'un enfant ferme sa g***** un peu, on lui achete ce qu'il veut ensuite on a la paix.


C'est pas mal comme acheter la paix et céder a un chantage, qu'est-ce qui va l'empêcher de recommencer au bout d'un certain temps ?? Et cette fois l'enfant gâté risque de se rendre compte que chaque fois qu'ils veut un truc, il a juste besoin de se comporter comme ça comme il sait que les parents vont lui donner ce qu'ils veulent pour qu'ils se ferme sa grande trappe.

Une sérieuse faiblesse de leadership de la part des parents, faut aussi dire que droguer les enfants a coups de ritalin, qui est déja relativement controversé comme "médication" pour seulement que l'enfant gâté se la ferme, ça aide pas vraiment.

Les parents deviennent trop faibles pour ce que j'en pense, les enfants sont loin d'être stupides en fait, et plusieurs peuvent être tres manipulateurs, sauf qu'ils perdent tout sens d'indépendance et vivent au crochet de leurs parents, mais les parents eux même ont pas la vie éternelle, et quand ils finissent par mourir d'un âge avancé, c'est souvent le cas que les enfants gâtés se retrouvent seuls sans aucun sens d'indépendance. Souvent sujets a devenir délinquants.

Mais la vie ça se passe pas comme ça, c'est jamais facile et les enfants gâtés ne l'apprenent jamais sauf quand il est trop tard. Souvent le gouvernement se mêle trop d'histoires de famille quand il s'agit de discipline dans une relation parents/enfants, évidemment en effet, une discipline importante est nécéssaire histoire de faire comprendre aux enfants qu'il y a des conséquences a leurs actes et comment marcher avec.

Je crois que même quand ce genre d'enfant se font envoyer dans l'Armée/Marine/Forces Aériennes, même les militaires veulent rien savoir d'eux.

Mes parents avaient une bonne idée de quoi faire quand je faisais des trucs pas corrects a leurs yeux, dans cette maniere la, j'ai eu assez de chance d'avoir ça, peut-être que même a mon époque la strappe était plus légale, mais les coups de regles sur les mains, ça j'en ai eu, pis pas toujours des parents, c'était surtout le principal a l'école ou j'allais qui me faisait ça, sinon je restait en retenue pendant que les autres se faisaient du fun, pis je devais écrire a peu pres 100 fois "Je ne ferai plus..." ou des trucs pareils.

Sauf que je sais que j'ai eu des parents qui m'aimaient beaucoup même si j'étais un TED avec Syndrome Asperger, ça j'en étais conscient et je leur faisais confiance. Faut dire que eux, ils y ont eu droit a la strappe quand ils étaient jeunes eux même, autant ma mere que mon pere.

Évidemment, les enfants dans les classes a l'école étaient pas mal mieux éduqués pendant les années 80s que maintenant ils le sont dans les écoles.

Maintenant, il y a plus de châtiment corporel ou des trucs comme ça, autrement si ça leur arrive, les enfants font juste raconter ça avec beaucoup d'exagération aux parents qui eux callent la police pour voies de faits sur leurs enfants, mais souvent les jeunes font ça pour un peu se venger. A tout les coups les parents et la police tombent dans le panneau et c'est bien malheureux, quand c'est les parents eux même qui font le châtiment corporel, eh ben ils se font traiter comme parents batteurs d'enfants, et le juge se fait arnaquer a tout les coups, le probleme la-dedans c'est que, c'est les enfants eux même qui payent la facture la-dedans quand ils deviennent adultes, mais ils comprennent pas vraiment.

C'est un peu drôle aussi de voir ce genre d'ironnie quand même, maintenant les juges sont plus conscients et font plus attention quand ils ont des histoires pareilles sur les bras. Heh, il y a beaucoup d'avenir a travailler pour la DPJ de nos jours on dirait. :wink:

En fait, j'ai même entendu parler de quelques histoires qu'aux États-Unis, les mesures disciplinaires que les parents avaient utilisé contre les enfants récalcitrant étaient que...Les parents avaient actionnés leurs enfants au civil, devant le juge les enfants. C'est vraiment trop drôle a voir, les enfants avaient intéret a travailler vraiment beaucoup s'ils voulaient se trouver un avocat. :twisted:

Trop drôle a voir comme histoire, le chatiment corporel marche pas ?? mes enfants menacent de m'actionner si je deviens plus tough sur eux ?? Tres bien, dans ce cas la, moi aussi je peux les actioner mes enfants. :lol:

J'ai même vu un taxeur d'école se faire actioner pour ce qu'il a fait, pis vous savez quoi ?? le taxeur a vraiment eu la chienne quand il était devant le juge, il savait qu'il était vraiment dans le m**** cette fois la, pis le taxeur, il a perdu son proces !! :lol:

En prison le taxeur. :lol:
"It is well that war is so terrible - otherwise we would grow too fond of it. " ( Général Robert E Lee pendant la bataille de Fredericksburg le 13 Decembre 1862 )

samoju
SAtedI, on continue ?
SAtedI, on continue ?
Messages : 543
Inscription : 27 Juin 2005, 23:02

Messagepar samoju » 25 Fév 2010, 19:56

Je suis d accord sur un point, frapper ne sert à rien, expliquer et cadrer oui.

Avec mon fils je t assure qu une journée sans Wii c est beaucoup plus éfficace que n importe quelle féssé :P.

Le problème que je rencontre avec Sam c est que d un coté je lui enseigne à ne pas utiliser la violence mais que de l autre les autres l utilisent contre lui.

C'est un cercle viscieux. Apprendre à se défendre ce n'est pas forcément apprendre à cogner l autre ça peut être fait de manière plus intelligente. La vie serait plus simple si on avait un système qui nous empêche de frapper ( automatique :P ) et qui nous incite à utiliser nos neuronnes.

Inconnu992

Messagepar Inconnu992 » 25 Fév 2010, 20:51

Exactement c'est ma démarche,ca va même être cautionné par mes futurs mentors dans le centre de ma région qui va bientot ouvrir(que vous payerez avec vos impots,pour une fois,ca servira pas à payer les notes du fouquet's :wink: )

Je dirais même aussi se trouver des renforcateurs qui nous laissent un souvenir agréable.

Exemple concret:Aujourd'hui,l'après midi a été mieux que le matin,même si complètement à plat.Après un tour dehors,ou j'en ai profité pour passer à la librairie pour m'acheter de quoi faire de beaux récits.Cette aprem,j'ai recu des félicitations de mon professeur de comptabilité approfondie.Même des autres aussi.J'étais ému,je leur ai dit de tout coeur ce que j'espérais pour mon anniversaire.Et je suis revenu,j'étais encore plus content de me replonger sur mon droit des sociétés;J'avais retrouvé ma sensibilité des mots,ce qui me fait tant rêver mais aussi cauchemarder.J'ai versé une alrme sur mon livre,en ressentant la jouissance de maîtrise de connaissances,de sentir la clareté,alors qu'avant les vacances c'était pas clean à 100%.

Le renforcateur c'est d'écrire dans mon cahier tout neuf,réservée pour ça(y'en a pour la joie,un pour le noir,un pour la neutralité)et aussi que d'écouter des musiques allemandes,celles de la WW2.cj'en ai même un boosteur pour mes devoirs,même en général quand je travaille.

:wink:


Revenir vers « Autisme - Parlons en »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invités