SUJET IMPORTANT!! autisme et pedophilie, LE POINT!!

Avatar de l’utilisateur
canada411
Administrateur
Administrateur
Messages : 511
Inscription : 03 Mars 2010, 03:04
Localisation : Quebec, QC, Canada

SUJET IMPORTANT!! autisme et pedophilie, LE POINT!!

Messagepar canada411 » 18 Déc 2014, 02:55

vous avez entendu parler de cette nouvelle concernant le quebecois Phylip St-Jacques qui a hameconné des parents d'enfants autiste pour avoir des photos d'enfants nu dans le bain se faisant passer pour un autiste lui meme qui ne savait pas se laver? je trouve DÉPLORABLE que l'autisme soit associé a ce monstre, pour ceux qui ignore, http://www.journaldemontreal.com/2014/1 ... -leur-bain

nous les autistes, sommes deja la proie de beaucoup de préjugés, nous avons PAS BESOIN de celui la, il faut PAS que les gens nous associe nous et notre cause A CE MONSTRE

j'invite tout le monde a lire et a partager l'article de Lucila Guerrero sur le sujet
http://autcreatifs.com/2014/12/17/communique-de-presse/

je sais, mon titre est un peu provocateur, mais la, je pense que l'heure est grave

p.s. avis a tout ceux qui recoivent une demande concernant l'hygiene, ce ne sont pas forcement des pedophiles, mais ne fournissez aucune photo explicite, contentez vous d'envoyer des pictos et des dessins mais pas de photos de vous ou de vos enfants, ca va eviter ce genre de chose, si la personne veut absolument des photos, c'est louche
Image
Autiste haut niveau(diagnostiqué Asperger, TED, bi polaire


Avatar de l’utilisateur
0z0ne
SAtedI pour toujours
SAtedI pour toujours
Messages : 2086
Inscription : 27 Sep 2010, 19:20
Localisation : .be (BXL)

Re: SUJET IMPORTANT!! autisme et pedophilie, LE POINT!!

Messagepar 0z0ne » 03 Avr 2015, 17:34

Par rapport au premier message de canada411, la remarque qu'il ne faut pas se laisser piéger à donner des photos de nus sur le web vaut dans tous les cas. Une personne honorablement équilibrée n'en demanderait pas. Alors n'en donnez pas, jamais, quels que soient les arguments.
Ça ne peut se faire d'en demander, ça ne peut se faire d'en donner. C'est non dans tous les cas ! Par photo, par webcam ou autre : non !

Si vous avez ce type de demande, signalez-les aux modérateurs du site où vous avez eu la demande. Et accessoirement, venez en parler. Ça aidera les autres à ne pas aller se faire piéger.

Si quelqu'un que vous ne connaissez pas vous demande de vous rencontrer et que vous vouliez accepter, par exemple pour une sortie SAtedI ou un café Asperger, faites-vous toujours accompagner par une personne de confiance de votre choix, et n'acceptez éventuellement des rencontres que dans des endroits publics.

Maintenant, ma réaction par rapport au message de En quete de declics, il faut certes ne pas faire d'amalgames, mais il ne faut pas non-plus tomber dans l'angélisme : des pervers autistes ça existe. Les autistes sont des gens normaux, il y en a de tous les goûts et toutes les couleurs, c'est la perversité qui n'est pas normale.
Ça me dérange que la personne incriminée soit désignée comme un monstre. Ce sont des actes qui devaient cesser, c'est le cas. Maintenant cette personne ne doit pas être doublement exclue, comme autiste et comme coupable de perversité malsaine. Elle doit être aidée, comme autiste et comme pédophile. Il vaut mieux la garder dans la communauté, en parfaite connaissance des risques, pas lui permettre de se perdre dans l'anonymat et recommencer.
Il est possible de voir ses actes comme des troubles du comportements, symptôme somme-toute très banal dans le cadre de l'autisme. Pensez qu'il pourrait s'agir de votre propre enfant, peut-être lui-même victime d'une sorte de maladie contagieuse qui s'ajouterait à son autisme. Pensez que la justice n'est pas la vengeance, mais idéalement c'est la solution des problèmes pour les victimes ET les coupables. Laissez la justice faire son travail, juger et éventuellement condamner, puis réhabiliter si possible. Ayez conscience que ce n'est pas le vôtre. Le rôle de la communauté autiste, c'est d'accompagner ceux qui en ont besoin, y compris dans la résolution de troubles du comportement graves, pas l'exclusion.

Pensez toutefois que le problème risque de vous dépasser. Parlez-en, faites vous aider, que ce soit par les autorités policières, judiciaires, psychiatriques, des services sociaux, la famille et la communauté autiste.


Revenir vers « Association SAtedI »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité