Film AUTISME sur ARTE: 23 DECEMBRE 2011 à 20h40

Forum de discussions sur l'autisme et les troubles associés
Avatar de l’utilisateur
samedit
SAtedI, on continue ?
SAtedI, on continue ?
Messages : 834
Inscription : 10 Juin 2010, 02:16
Localisation : france

Re: Film AUTISME sur ARTE: 23 DECEMBRE 2011 à 20h40

Messagepar samedit » 09 Jan 2012, 01:52

"si leur seule fonction est de nourrir les humains" : des gens raisonnent comme ça concernant l'esclavage et la maltraitance envers les humains aussi ;)

@nana : est-ce que tu es intéressée pour retranscrire en français car je sais que tu aimes l'anglais toi aussi le reportage ? je sais qu'il y a d'autres membres de satedi calés aussi en anglais.
pour ma part, je ne pourrais pas le faire rapidement ou en entier m'étant pas mal désengagée de satedi pour diverses raisons.

je mets néanmoins une retranscription rapide des 5 premières minutes :

Conversation de l'Etat de Pennsylvanie

"c super d'être ici
embêtée

la pire chose à faire est de ne rien faire
[les pb sensoriels étaient les pires ]

pendant mon adolescence chambrée

je parlais comme un dictionnaire

plus j'ai appris et moins j'ai donné l'impression de [parler comme un dictionnaire] (tape recorder)
je me réfugiais dans

vous avez un comportement moins autistique depuis ces 10 dernières années
on continue toujours d'apprendre [...]


ce n'est pas parce qu'on est autiste qu'on arrête de grandir
il est important pour des enfants autistes de faire pleins de choses (expérimenter)
tous les jours j'apprend qqch de nouveau

cette visite dans un ranch a changé votre vie
j'avais peur

j'ai fini par rester 2 mois
à 13 ans
2 fois semaine
programme

j'ai travaillé dans un centre avec des enfants avec des troubles autistiques et autre troubles
expérience professionelle

votre mère a été remarquable
le diagnostic pour l'autisme n'existait pas encore


j'ai eu un diagnostic d'épileptique mais je ne l'étais pas

on a soupçonné ma mère d'être réfrigérante


j'étais la plus âgée
alternance de rôle dans le jeu

ne jamais punir pour les problèmes sensoriels

comment les parents faisaient la différence entre les les problèmes sensoriels et les pb de comportements ?
je pleure des fois en faisant le chemin du retour en voiture

tout le monde connait une personne avec TSA."


je reviendrai poster la version mise à jour quand je pourrai.
FRANCE
- pas de demande, pas d'offre
- la connaissance, c'est le pouvoir
https://www.google.fr/?gws_rd=ssl#q=Phylip+St-Jacques

Avatar de l’utilisateur
Rosebud
SAtedI à la folie
SAtedI à la folie
Messages : 112
Inscription : 23 Nov 2011, 22:50
Localisation : Bruxelles

Re: Film AUTISME sur ARTE: 23 DECEMBRE 2011 à 20h40

Messagepar Rosebud » 09 Jan 2012, 15:50

Hel a écrit :
Et quand je mangeais des animaux, à une lointaine époque, c'était parce que j'étais bercé des illusions de l'industrie agro-alimentaires qui prétendent que les animaux sont bien traités alors qu'ils n'ont même pas le droit de vivre tels qu'ils ont été conçus.

En fait, on peut très bien penser que les animaux doivent être traités avec respect même si leur seule fonction est de nourrir les humains. D'ailleurs, si on suit ton raisonnement, un animal traité correctement peut être tué donc, il n'y a pas de contradiction entre manger de la viande et refuser de voir ces mêmes animaux souffrir avant d'être abattus.

Concernant le film, je ne semble pas être capable de trouver son titre dans le posts précédents, à moins que ce ne soit "Autisme"...

Je ne suis pas d'accord quand tu dis que les "animaux ont pour seule FONCTION (?!) de nourrir les humains". Tout d'abord parce que la vie n'a pas de fonction en soi, son seul but (biologiquement et culturellement parlant) est de vivre pour continuer à vivre. La vie est un système qui cherche avant tout à se maintenir. Quelle serait la "fonction" de la vie humaine? Son sens? Je ne crois pas qu'il y en ait, en tout cas dans l'état actuel de nos modes de vie cyniques.
De plus, je trouve aberrant de croire au dogme selon lequel il existe une hiérarchie dans les formes de vie au sommet de laquelle se trouverait l'être humain alors qu'il s'agit clairement de l'espèce la MOINS adaptée à la vie sur Terre (bientôt, on aura tué toutes les abeilles qui nous permettent de nous alimenter, on aura pollué toutes nos nappes phréatiques et coupé tous les arbres, en l'équivalent d'un battement de cil en temps géologique... Pratique, quand on aura plus d'habitat, on aura plus qu'à faire comme les espèces qu'on a éradiquées et disparaître).

Nous sommes tous terriens; humains, vaches ou fourmis. Que ça nous plaise ou non, nos vies sont dépendantes les unes des autres et exploiter la vie comme une simple ressource (d'argent principalement, vu les quantités trop importantes de protéines consommées dans nos régions) est tellement cynique et absent de toute morale que je refuse de croire qu'il s'agit là de la seule manière d'envisager le monde.

Et effectivement, il n'y a pas de contradiction entre manger de la viande et refuser de voir ces animaux souffrir. C'est même plutôt cohérent, pourquoi crois-tu que les abattoirs n'ont pas de fenêtres? ...
Mais si tu avais suivi mon raisonnement, tu ne dirais pas ça. Je disais qu'à l'époque où je mangeais de la viande, je pensais que les animaux vivaient dignement et en fait, je ne m'étais jamais vraiment posé la question de l'éthique d'être carnivore, c'était purement et simplement un dogme qui est admis partout comme étant "normal". J'étais beaucoup trop jeune pour discerner les faits réels des mythes publicitaires surtout dans une société qui ne pousse pas vraiment dans le sens de la remise en question... Ce serait mauvais pour le business.

D'un point de vue encore plus pragmatique, les conditions d'abattage posent des problèmes sanitaires graves; épidémies comme la vache folle, la grippe aviaire, pollution des rivières et des nappes phréatiques par les urines contaminées par les antibiotiques et autres perturbateurs endocriniens qui provoque des changements de sexe spontanés chez certaines espèces de poissons, abattage des zones forestières, monocultures, épuisement des sols, gaspillage d'eau (15000 litres d'eau par kilo de viande de bœuf...), et j'en passe.
« Ceux qui aiment marcher en rangs sur une musique :
ce ne peut être que par erreur qu’ils ont reçu un cerveau, une moelle épinière leur suffirait amplement. »

Hel
SAtedI à la folie
SAtedI à la folie
Messages : 158
Inscription : 30 Sep 2010, 17:46

Re: Film AUTISME sur ARTE: 23 DECEMBRE 2011 à 20h40

Messagepar Hel » 11 Jan 2012, 00:16

Rosebud a écrit :Je ne suis pas d'accord quand tu dis que les "animaux ont pour seule FONCTION (?!) de nourrir les humains". Tout d'abord parce que la vie n'a pas de fonction en soi, son seul but (biologiquement et culturellement parlant) est de vivre pour continuer à vivre. La vie est un système qui cherche avant tout à se maintenir. Quelle serait la "fonction" de la vie humaine? Son sens? Je ne crois pas qu'il y en ait, en tout cas dans l'état actuel de nos modes de vie cyniques.
De plus, je trouve aberrant de croire au dogme selon lequel il existe une hiérarchie dans les formes de vie au sommet de laquelle se trouverait l'être humain alors qu'il s'agit clairement de l'espèce la MOINS adaptée à la vie sur Terre (bientôt, on aura tué toutes les abeilles qui nous permettent de nous alimenter, on aura pollué toutes nos nappes phréatiques et coupé tous les arbres, en l'équivalent d'un battement de cil en temps géologique... Pratique, quand on aura plus d'habitat, on aura plus qu'à faire comme les espèces qu'on a éradiquées et disparaître).

Nous sommes tous terriens; humains, vaches ou fourmis. Que ça nous plaise ou non, nos vies sont dépendantes les unes des autres et exploiter la vie comme une simple ressource (d'argent principalement, vu les quantités trop importantes de protéines consommées dans nos régions) est tellement cynique et absent de toute morale que je refuse de croire qu'il s'agit là de la seule manière d'envisager le monde.

Et effectivement, il n'y a pas de contradiction entre manger de la viande et refuser de voir ces animaux souffrir. C'est même plutôt cohérent, pourquoi crois-tu que les abattoirs n'ont pas de fenêtres? ...
Mais si tu avais suivi mon raisonnement, tu ne dirais pas ça. Je disais qu'à l'époque où je mangeais de la viande, je pensais que les animaux vivaient dignement et en fait, je ne m'étais jamais vraiment posé la question de l'éthique d'être carnivore, c'était purement et simplement un dogme qui est admis partout comme étant "normal". J'étais beaucoup trop jeune pour discerner les faits réels des mythes publicitaires surtout dans une société qui ne pousse pas vraiment dans le sens de la remise en question... Ce serait mauvais pour le business.

D'un point de vue encore plus pragmatique, les conditions d'abattage posent des problèmes sanitaires graves; épidémies comme la vache folle, la grippe aviaire, pollution des rivières et des nappes phréatiques par les urines contaminées par les antibiotiques et autres perturbateurs endocriniens qui provoque des changements de sexe spontanés chez certaines espèces de poissons, abattage des zones forestières, monocultures, épuisement des sols, gaspillage d'eau (15000 litres d'eau par kilo de viande de bœuf...), et j'en passe.


Tout d'abord, je tiens à préciser que j'aime énormément les animaux. Je pense qu'ils devraient être traités avec respect et je sais que les Hommes ont besoin des animaux pour survivre (le cas de la disparition des abeilles l'illustre bien). Je sais aussi que la population ne réfléchit pas à long terme quand il s'agit de l'écologie ou de domaines liés.

Quand j'écrivais que les "animaux ont pour seule FONCTION (?!) de nourrir les humains", je faisais référence aux vaches et autres espèces spécialement utilisées pour nourrir les Hommes. En effet, si certaines espèces ne servaient pas à l'alimentation de la population humaine, je suis persuadée qu'elles ne seraient pas conservées (cf. par exemple l'espèce Beefalo, créée artificiellement).

Concernant cette utilisation, elle est "cynique et absent de toute morale", c'est correct. Mais c'est le monde dans lequel nous vivons (il y a des exemples dans bien d'autres domaines)... Le fait que tu ais choisi de devenir végétarien lorsque tu as appris les conditions de "vie" des animaux est un choix personnel. Mon message essayait juste de mettre en lumière un autre choix possible.
"Sick, sad world."

Kain
SAtedI tous les jours
SAtedI tous les jours
Messages : 254
Inscription : 06 Juil 2011, 02:42
Localisation : Haut-rhin

Re: Film AUTISME sur ARTE: 23 DECEMBRE 2011 à 20h40

Messagepar Kain » 11 Jan 2012, 17:55

Concernant le végétarisme, j'avais entendu par hasard sur RTL un type comparer corrida et abattage. Son argument étant que la bête souffre plus longtemps dans les abattoirs que lors des corrida. Je ne suis pas pour les corrida, mais j'était obligé d'admettre qu'il avait raison, vous avez cas regarder des vidéos sérieuses sur les abattoirs. Vivre et mourir dans la souffrance, nous ne sommes plus digne d'être l'espèce au dessus des autres.

Avatar de l’utilisateur
Urban Shaman
SAtedI pour toujours
SAtedI pour toujours
Messages : 1338
Inscription : 08 Juin 2010, 13:05

Re: Film AUTISME sur ARTE: 23 DECEMBRE 2011 à 20h40

Messagepar Urban Shaman » 12 Jan 2012, 13:20

Il y a des lois dans les abattoirs, que certains ne les respectent pas est une chose, mais ce n'est pas pareil que la corrida. Dans la corrida c'est le "jeux" en lui même qui est obligé d'être une souffrance. Il ne peut en être autrement (sauf à faire comme au USA avec des banderilles en velcro :lol: , mais bon ce n'est plus pareil).
J'avais un grand père boucher du temps où les bouchers eux même tué les bêtes, et bien le boeuf c'était un bon coup entre les yeux, le cochon on le prend on le retourne et couic. Rien à voir avec cet fumisterie qu'est la corrida.
L'ombre est une lumière noire
http://www.youtube.com/watch?v=RmWyQJsjVwU&feature=share&list=FLKYdo6yJPzB_kdMu0oTc2Hw

Kain
SAtedI tous les jours
SAtedI tous les jours
Messages : 254
Inscription : 06 Juil 2011, 02:42
Localisation : Haut-rhin

Re: Film AUTISME sur ARTE: 23 DECEMBRE 2011 à 20h40

Messagepar Kain » 12 Jan 2012, 19:06

Urban Shaman a écrit :Il y a des lois dans les abattoirs, que certains ne les respectent pas est une chose, mais ce n'est pas pareil que la corrida. Dans la corrida c'est le "jeux" en lui même qui est obligé d'être une souffrance. Il ne peut en être autrement (sauf à faire comme au USA avec des banderilles en velcro :lol: , mais bon ce n'est plus pareil).
J'avais un grand père boucher du temps où les bouchers eux même tué les bêtes, et bien le boeuf c'était un bon coup entre les yeux, le cochon on le prend on le retourne et couic. Rien à voir avec cet fumisterie qu'est la corrida.


As-tu déjà vu des vidéos sur les abattoirs? Les animaux ne sont pas stupides et tremblent de peur a l'idée de sortir du camion car ils savent ce qui les attendent. Ils n'en sortent pas de leurs pleins gré bien sûre, mais quelques coups de bâtons bien sec, ça "motive" pour obéir. Les tueries a la chaîne, accroché par les pattes arrières, attendant leurs tours dans l'effroi le plus total, c'est ça la réalité. Un abattoir sent la mort car il manque de respect. De plus, un animal traumatisé donnera une viande de mauvaise qualité, c'est un fait. Les poulets a qui on coupe le bec pour qu'ils ne se battent pas, la castration des bêtes sans anesthésies, un espace de vie ridicule... Le problème n'est pas de tuer mais de respecter. La viande hallal a la chaîne, c'est assez comique aussi, si vous voulez voir a quel point on se fout des musulmans. Je ne parle même pas des problèmes sanitaires et des charniers animal.

Alors, j'aime bien manger de la viande, mais anticipant la question, je n'en mange plus. Choix personnel, je ne peut pas acquiescer les pratiques éventuelles d'un homme décadent, là ou j'ai la capacité de le refuser.

Avatar de l’utilisateur
Urban Shaman
SAtedI pour toujours
SAtedI pour toujours
Messages : 1338
Inscription : 08 Juin 2010, 13:05

Re: Film AUTISME sur ARTE: 23 DECEMBRE 2011 à 20h40

Messagepar Urban Shaman » 13 Jan 2012, 04:29

Non l'animal ne "sent pas la mort" et ne sait pas ce qui l'attends étant donné qu'il n'a pas conscience de la mort de plus il est sonné avant d'être tué.

Kain a écrit : De plus, un animal traumatisé donnera une viande de mauvaise qualité, c'est un fait.

Si ils étaient si traumatisés que ça, toutes les viandes seraient de mauvaises qualités. Loin d'être le cas heureusement ....encore faut il goûter :lol:

Après que certains ne respectent pas la loi, notamment sur les transports, c'est autre chose. Ne pas trop anthropomorphiser aussi.
L'ombre est une lumière noire
http://www.youtube.com/watch?v=RmWyQJsjVwU&feature=share&list=FLKYdo6yJPzB_kdMu0oTc2Hw

Kain
SAtedI tous les jours
SAtedI tous les jours
Messages : 254
Inscription : 06 Juil 2011, 02:42
Localisation : Haut-rhin

Re: Film AUTISME sur ARTE: 23 DECEMBRE 2011 à 20h40

Messagepar Kain » 13 Jan 2012, 07:05

Urban Shaman a écrit :Non l'animal ne "sent pas la mort" et ne sait pas ce qui l'attends étant donné qu'il n'a pas conscience de la mort de plus il est sonné avant d'être tué.

Kain a écrit : De plus, un animal traumatisé donnera une viande de mauvaise qualité, c'est un fait.

Si ils étaient si traumatisés que ça, toutes les viandes seraient de mauvaises qualités. Loin d'être le cas heureusement ....encore faut il goûter :lol:

Après que certains ne respectent pas la loi, notamment sur les transports, c'est autre chose. Ne pas trop anthropomorphiser aussi.


Ouai bon, c'est pas mon avis. Ne pas anthropomorphiser comme tu dit ne doit pas empêcher d'avoir de l'empathie. Avec le principe de l'argent roi mondialisé, il est normal que je me méfie des éventuels mauvais traitements. HS clos.

Avatar de l’utilisateur
Rosebud
SAtedI à la folie
SAtedI à la folie
Messages : 112
Inscription : 23 Nov 2011, 22:50
Localisation : Bruxelles

Re: Film AUTISME sur ARTE: 23 DECEMBRE 2011 à 20h40

Messagepar Rosebud » 13 Jan 2012, 17:07

Kain a écrit :
Urban Shaman a écrit :Il y a des lois dans les abattoirs, que certains ne les respectent pas est une chose, mais ce n'est pas pareil que la corrida. Dans la corrida c'est le "jeux" en lui même qui est obligé d'être une souffrance. Il ne peut en être autrement (sauf à faire comme au USA avec des banderilles en velcro :lol: , mais bon ce n'est plus pareil).
J'avais un grand père boucher du temps où les bouchers eux même tué les bêtes, et bien le boeuf c'était un bon coup entre les yeux, le cochon on le prend on le retourne et couic. Rien à voir avec cet fumisterie qu'est la corrida.


As-tu déjà vu des vidéos sur les abattoirs? Les animaux ne sont pas stupides et tremblent de peur a l'idée de sortir du camion car ils savent ce qui les attendent. Ils n'en sortent pas de leurs pleins gré bien sûre, mais quelques coups de bâtons bien sec, ça "motive" pour obéir. Les tueries a la chaîne, accroché par les pattes arrières, attendant leurs tours dans l'effroi le plus total, c'est ça la réalité. Un abattoir sent la mort car il manque de respect. De plus, un animal traumatisé donnera une viande de mauvaise qualité, c'est un fait. Les poulets a qui on coupe le bec pour qu'ils ne se battent pas, la castration des bêtes sans anesthésies, un espace de vie ridicule... Le problème n'est pas de tuer mais de respecter. La viande hallal a la chaîne, c'est assez comique aussi, si vous voulez voir a quel point on se fout des musulmans. Je ne parle même pas des problèmes sanitaires et des charniers animal.

Alors, j'aime bien manger de la viande, mais anticipant la question, je n'en mange plus. Choix personnel, je ne peut pas acquiescer les pratiques éventuelles d'un homme décadent, là ou j'ai la capacité de le refuser.

Tu as exprimé ce que j'essayais de dire de manière bien plus claire et plus compréhensible. Tout comme toi, j'aimais le goût de la viande mais savoir ce qui se passait et cautionner était au dessus de mes forces, je faisais des crises de nerf quand on me proposait de la viande parce que j'avais l'impression que la souffrance des animaux se transmettait à travers leur chair. Peut-être est-ce la "viande de mauvaise qualité" dont tu parles? Et pourtant on essayait de m'en faire manger parce que "il en fallait pour ma croissance".

Les cas dont tu parles sont bien expliqués dans le documentaire "Earhtlings" (à éviter pour les âmes sensible, c'est un véritable film d'horreur sauf que là, l'horreur est réalité), surnommé aux USA "le veggies maker"...

Je répondrai au commentaire de Urban Shaman qui dit que l'animal n'a pas conscience de la mort par une question; comment peut-on savoir ce que sait/ressent/craint un animal? "L'instinc" est un concept vague qui sert à décrire des phénomènes inexpliqués. L’instinct de survie existe bel et bien, donc, de facto, je pense que toute espèce est "consciente" de la mort.
Par exemple, un phénomène naturel qui n'a rien à voir avec la mort mais pour expliquer ma vision de "l'instinct": Les papillons monarques d’Amériques du nord font des migrations de plusieurs milliers de kilomètre entre le Canada et le Mexique. Elles sont tellement longues qu'elles ont lieu sur 4 à 5 générations. Ceux qui ont commencé le voyage sont morts depuis bien longtemps quand ils arrivent. Et pourtant ils arrivent toujours à destination, dans la même zone d'une forêt mexicaine. Comment leurs descendants savent-ils où ils doivent aller? Et d'où leur vient l'idée par la suite d'entreprendre le même périple en sens inverse en prenant exactement le même trajet? Aucun scientifique ne comprend ce phénomène à ce jour.

De plus, à une époque pas si lointaine, les colons américains se posaient des questions qui nous paraissent indécentes aujourd'hui, telles que; les indiens ont-ils une âme? ... :roll: Je pense que c'est comparable à ce que nous faisons aux animaux. Avant que l'industrie agroalimentaire ne devienne une "fabrique à viande", les animaux vivaient avant de mourir... Je respecte le choix des carnivores mais pas la manière dont la viande est "fabriquée". Et je trouve qu'ils devraient savoir d'où vient ce qu'ils mangent et comment cela arrive dans les rayons de leur supermarchés.
« Ceux qui aiment marcher en rangs sur une musique :
ce ne peut être que par erreur qu’ils ont reçu un cerveau, une moelle épinière leur suffirait amplement. »

Avatar de l’utilisateur
Urban Shaman
SAtedI pour toujours
SAtedI pour toujours
Messages : 1338
Inscription : 08 Juin 2010, 13:05

Re: Film AUTISME sur ARTE: 23 DECEMBRE 2011 à 20h40

Messagepar Urban Shaman » 14 Jan 2012, 04:45

Comparer avec les papillons c'est autre chose. Ils peuvent être guidés par autre chose (la pression atmosphérique, la température, etc) on en sait rien.
L'animal lambda n'a pas conscient de la mort car ses capacité cérébrales ne lui donnent pas accès à ce genre de chose abstraites. La aussi la comparaison avec les
indiens ne tiens pas. Rien à voir avec les connaissances modernes sur la neurologie, génétique, etc....
L'ombre est une lumière noire
http://www.youtube.com/watch?v=RmWyQJsjVwU&feature=share&list=FLKYdo6yJPzB_kdMu0oTc2Hw


Revenir vers « Autisme - Parlons en »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 9 invités