J-1 : DEVANT le SENAT (à Paris) soutenons nos droits !

Avatar de l’utilisateur
nana
SAtedI pour toujours
SAtedI pour toujours
Messages : 3653
Inscription : 09 Août 2009, 03:04
Localisation : Europe
Contact :

J-1 : DEVANT le SENAT (à Paris) soutenons nos droits !

Messagepar nana » 04 Déc 2012, 22:52

********** **********
    Avis Important


NOTRE AVENIR VA SE JOUER JEUDI 6 DECEMBRE 2012...

-> au SENAT lors du COLLOQUE AUTISME de 8h15-18h30.



    RDV devant vos écrans pour suivre les débats

ou

    RDV devant le Palais du Luxembourg (= le Senat) pour soutenir nos droits, MANIFESTER NOTRE VOLONTE d'être pris au sérieux dès 2012 par ces-mêmes hommes & femmes politiques français.


____

Relais d'Information :

PROGRAMME du colloque au Senat ci-dessous

Image

(cliquer sur l'image pour la télécharger)

Programme détaillé (Sujets du colloque+identité des participants) ici,
http://www.francoiselaborde.fr/images/R ... 120001.pdf

Fiche sur la MEDIATRICE lors du colloque, Mme Françoise LABORDE,
http://www.francoiselaborde.fr/componen ... tisme-2012

Chaine parlementaire à partir de laquelle suivre les débats:
http://www.lcp.fr/emissions


    Mouvement de Soutien pour défendre les DROITS des AUTISTES via Asperanza:
http://forum.asperansa.org/viewtopic.php?f=6&t=3470


Voici en substance ce qui est dit & COMMENT PROCEDER pour SE JOINDRE à la MANIFESTION:

Depuis la projection du docu-fiction Le Cerveau d'Hugo, la possibilité a été donnée aux français de savoir que les autistes existaient dans la société française et qu'ils avaient l'intention de compter à l'avenir. Renforcés par le décret de 2012, année de la Cause Nationale pour l'Autisme, c'est le moment de s'y intéresser activement.

Nous allons devoir travailler avec le gouvernement mais aussi veiller à ce que ce dernier ne pratique pas la langue de bois
.



=> Pétition A DIFFUSER si vous vous sentez concernés !! MERCI


Nana.

PS: Il y a 1 temps pour critiquer, pour se plaindre, pour encaisser la souffrance ET 1 temps venu pour AGIR - après-demain sera ce jour...

____

Avatar de l’utilisateur
nana
SAtedI pour toujours
SAtedI pour toujours
Messages : 3653
Inscription : 09 Août 2009, 03:04
Localisation : Europe
Contact :

Re: J-1 : DEVANT le SENAT (à Paris) soutenons nos droits !

Messagepar nana » 05 Déc 2012, 15:16

____

    PRECISIONS SUR LA RETRANSMISSION en EUROPE, DEMAIN, DU COLLOQUE SUR L'AUTISME INITIE PAR NOS HOMMES & FEMMES POLITIQUES

-> Si j'ai bien compris, le débat ne sera visible sur LCP qu'entre 12:35 - 13:00 .

Voir le lien vers la programmation de LCP, le 6 décembre 2012.
http://www.lcp.fr/grille-des-programmes ... -24/demain

Regardez, svp, la vidéo de LCP qui présente le grave problème NATIONAL & SOCIETAL de la France envers les autistes:
http://www.lcp.fr/emissions/etat-de-san ... son-retard

sujet, TITRE: État de Santé : Autisme : la France peut-elle rattraper son retard ?
Publiée le 01/11/2012
[Durée] 27mn
[Tags] france , autisme , retard

Résumé du contenu:
Émission mensuelle présentée par Elizabeth Martichoux

L’autisme concerne aujourd’hui 1 enfant sur 110 en France. Il a même été déclaré « grande cause nationale 2012 ». Pourtant, la France est régulièrement épinglée pour sa mauvaise prise en charge.
« État de santé » vous emmène à la rencontre de Noam, un petit garçon autiste de 11 ans. Il fait du roller, il sait lire, écrire et va même à l’école, en CM1. Pourtant, il y a quelques années, sa maman Stéphanie n’aurait pas soupçonné de telles capacités. S’il a fait des tels progrès, c’est grâce à la Futuroschool.

Un centre d’accompagnement basé sur les méthodes comportementales telles que l’ABA. Des méthodes qui remettent en cause le traditionnel accompagnement psychanalytique contre lequel s’insurge de nombreux parents. Et leur combat ne s’arrête pas là ! Ils s’insurgent aussi contre le manque de structures d’accueil pour les autistes en France.

Dans le second reportage, Séverine, une jeune maman célibataire se bat pour que son fils Dylan, 7 ans, continue de fréquenter la grande section maternelle et trouve enfin une place dans un établissement ABA.
Enfin, rencontre avec le député Daniel Fasquelle, auteur d’une proposition de loi sur l’autisme. Il accuse le retard de la France. Seuls 20% aujourd’hui des enfants autistes sont scolarisés en France contre 100% en Grande-Bretagne. Albert Algoud, auteur et journaliste, est l’invité spécial d’Elisabeth Martichoux.
Plus connu sous sa casquette d’humoriste, cette fois, il confie son expérience en tant que père de Bonaventure, son fils de 22 ans, autiste
.

    Conseil:
    Je recommande que vous utilisiez cette vidéo pour informer les autres qui ne connaîtraient pas l'autisme.
    Raisons:
    - elle est complète.
    - elle est courte 27mn.
    - elle aborde une grande partie des difficultés que rencontrent les personnes françaises en rapport avec l'autisme.
    - le langage y est percutant, les propos sont réalistes.

    - Après l'avoir regardée chacun peut envisager quoi faire d'un point vue pragmatique pour améliorer la situation.

Nana

Inconnu992

Re: J-1 : DEVANT le SENAT (à Paris) soutenons nos droits !

Messagepar Inconnu992 » 05 Déc 2012, 18:11

message de la présidente Daniele Langlosy
"être en nombre avec des banderoles, des réclamations fortes, oui, mais stop les crocodiles : les plaisanteries pour initiés ne font rien avancer.
On demande le droit au diagnostic l’inclusion pour nos enfants et l’affectation de l’argent à l’Education nationale, la réparation des dégâts sur les adultes."


La présidente d'autisme france rappele aussi que les adultes ont leur mot à dire même si moins visible médiatiquement.

c/c des revendications sur le blog de magalie pignard...(copié d'un pdf d'autisme france)

AUTISME AUTISME AUTISME : LE SCANDALE FRANÇAIS: L
En cette fin d’année « En cette fin d’année « En cette fin d’année « « grande cause nationale
Quels changements concrets pour les familles ? AUCUN !

STOP à l’exclusion scolaire pour 80 % de nos enfants.
STOP à l’internement abusif en hôpital psychiatrique.
STOP aux séances de packing, de pataugeoire et autres inventions soi-disant thérapeutiques, aux refus de diagnostic.
STOP à l’isolement et à l’abandon des familles.
STOP aux décisions prises dans le dos des usagers.
STOP aux effets d’annonce du 3e plan autisme : il reprend les mesures non appliquées des plans 1 (2005-2007) et 2 (2008-2010) en nous faisant croire qu’elles sont nouvelles !
NOUS VOULONS

- Un diagnostic et une intervention intensive précoces.
- L’inclusion scolaire pour nos enfants avec une réaffectation au sein de l’Education Nationale des moyens gaspillés dans le sanitaire et le médico-social (de 300 à 1000 € par jour)
- L’application immédiate de toutes les recommandations de la HAS et de l’ANESM
- Un financement à la hauteur des besoins pour les adolescents et adultes : professionnalisation, accompagnement à la vie sociale, lieux de vie dignes.
- Une réparation des dégâts causés à tous ceux qui n’ont jamais eu de diagnostic, de soutien éducatif, de scolarisation, de formation professionnelle.
- Une reconnaissance éducative, sociale et financière du rôle des familles
Seule une volonté politique au plus haut sommet de l’Etat pourra mettre fin au gaspillage et arrêter le « massacre » de nos enfants
Qui aura enfin ce courage ?

Avatar de l’utilisateur
nana
SAtedI pour toujours
SAtedI pour toujours
Messages : 3653
Inscription : 09 Août 2009, 03:04
Localisation : Europe
Contact :

Re: J-1 : DEVANT le SENAT (à Paris) soutenons nos droits !

Messagepar nana » 06 Déc 2012, 13:37

le débat ne sera visible sur LCP qu'entre 12:35 - 13:00 .

RAPPEL: c'est MAINTENANT la retransmission par la chaine parlementaire du colloque sur l'autisme!

Lien internet pour regarder en direct:
http://www.tv-gratuite.com/index.php?regarder=lcp

(je reçois rien, espérons que vous serez + chanceux)

Apparemment, il n'y a pas eu de retransmission en direct du colloque sur internet: voilà la raison:-(

Nana
Dernière édition par nana le 06 Déc 2012, 17:09, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
nana
SAtedI pour toujours
SAtedI pour toujours
Messages : 3653
Inscription : 09 Août 2009, 03:04
Localisation : Europe
Contact :

Re: colloque autisme_Senat/Mme Carlotti sur LCI

Messagepar nana » 06 Déc 2012, 17:06

____

    Propos de Madame CARLOTTI, ce matin_transcription
____

06/12/2012
LCI -09h47

LCI MATIN
Interview de Marie-Arlette CARLOTTI
Ministre délégué auprès de la Ministre des Affaires Sociales et de la Santé.

Titre: 3è plan de lutte contre l'autisme
Sous-titre: On évalue en France à 440 000 le nombre d'autistes et 67 millions dans le monde

Légende:
C -> Mme Carlotti
J -> Journaliste
JF -> Journaliste femme

(pris en cours)

C: ... -sur le handicap d'une manière générale il y a eu un rapport très riche il y a quelques mois de Mme Campion & de Mme Debré et maintenant ils continuent à travailler sur l'autisme.
Tout ce qui va se dire aujourd'hui dans la journée va nous servir d'axe -on a déjà commencé à travailler mais vous savez pour nous c'est le dialogue, la concertation et ça c'est très important . Ce sont des spécialistes qui s'expriment aussi.

J: -Voilà, donc dans une concertation on écoute tout le monde. Ce 3è plan autisme est prévu pour quand? Janvier , prochain, peut-être?

C: - On est en train d'y travailler, on a réuni ...

J: - (question sur la date -que je n'ai pas comprise)

C: -ah ben je n'sais pas encore, attendez je reviendrais vous le présenter.

[RIRES de part et d'autre]

On a réuni le Conseil National de l'Autisme, y a des groupes ad-hoc qui se sont réunis pour travailler sur la formation des professionnels, sur l'accompagnement des personnes et en particulier des adultes parce qu'il y a les enfants mais les adultes sont bien oubliés dans ce processus.
Et sur, par exemple, la détection assez précoces. Voilà plein de pistes que je ne vais pas dévoiler. Il sera certainement présenté en tout début d'année et le Premier Ministre réunira le Comité Inter-Ministériel du Handicap dans lequel le plan autisme jouera un rôle fondamental. Pourquoi un Comité Inter-Ministériel? Parce que traiter une personne atteinte d'autisme c'est la traiter à l'école, la traiter dans le domaine de la santé et dans sa vie quotidienne. ça concerne tous les ministres.

-JF: -Alors, vous l'avez évoqué d'un mot ce plan, vous voulez surtout l'axer sur le dépistage et le diagnostic précoce: ça change vraiment tout de le savoir très tôt?

C: -Apparemment , oui. Apparemment oui.
En France, on détecterait vers l'âge de 6 ans alors que on nous dit que les 1ers prémices apparaissent à 18 mois donc je voudrais généraliser la détection précoce avant 3 ans. Alors,Pour ça il faut travailler avec les PMI car je veux aussi que ça se passe dans l'ensemble du territoire. Vous savez qu'il y a une énorme disparité d'une région à l'autre aujourd'hui. Donc oui, bien-sûr, c'est une volonté mais c'est en train d'être proposé et je crois que ça sera une piste sérieuse. Et notamment aussi , j'aurais dû commencer par là, développer la recherche dans ce domaine qui est très en retard.

J: -La recherche et puis également, peut-être, l'aide à apporter aux personnes autistes mais également à leur entourage. On en parle peu mais c'est quand même très important. L'entourage souffre beaucoup dans ces familles.

C: -Oui, vous avez complètement raison et c'est la galère. Et d'ailleurs c'est lié à la détection précoce parce que souvent ils ont leurs enfants et de diagnostic contradictoire en diagnostic contradictoire ils sont ballotés. Donc il faut les aider d'abord sur la prévention et la détection de leurs enfants. Il faut aussi les aider avec, peut-être, des plateformes d'information pour qu'ils puissent savoir où les places sont disponibles, quelles sont les méthodes utilisées. Ils ont le droit de choisir en liaison avec les médecins, les professionnels, les accompagnants, la méthode qu'ils souhaitent pour leurs enfants.

JF: -Beaucoup de parents se plaignent tout de même de ne pas être assez accompagnés ni même vraiment écoutés. Est-ce qu'ils ont été consultés pour élaborer ce plan?

C: -Oui, parce que dans le Conseil National de l'Autisme il y a l'ensemble des associations concernées. Certaines ont été parties prenantes dans le groupe ad-hoc qui travaille, qui tient le stylo pour le plan. D'autres n'ont pas été partie prenante parce qu'elles ne l'ont pas souhaité au même niveau. Et alors elles ont été soit auditionnées soit entendues par des contributions. Vraiment c'est une vraie concertation c'est pour ça que j'ai perdu un peu de temps et que dès que j'ai été ministre en juin j'ai réuni en juillet le Conseil National de l'Autisme. J'aurais voulu aller plus vite mais je crois qu'il ne faut pas faire d'erreur dans ce domaine.

J: -Et puis Marie-Arlette Carlotti ,par exemple, je prends l'exemple de ce témoignage qu'il y a dans le Figaro ce matin d'un autiste qui a été diagnostiqué lui assez jeune et pourtant derrière ben il a réussi de brillantes études, il a été notamment intégré à Science Po Paris et diplômé. On peut réussir tout en étant autiste? C'est, peut-être, important de le dire.

C: -Mais bien sur. Il est un exemple ...

J: -c'est un exemple.

C: - ...particulier y a aussi beaucoup d'autistes qui multiplient les handicaps. C'est compliqué. Mais quelque que soit soit l'autisme. Il y a autant d'autismes que d'autistes, enfin d'après ce que je...Mais quelle que soit la méthode, quel que soit le niveau on peut les aider à être mieux. Alors, il y a ces exemples là, qui vont faire des études supérieures , qui vont être priors et c'est la chance de la France d'avoir la réussite pour tous ses enfants. Mais il y a aussi ceux qui ont des difficultés mais même ceux-là l'inclusion dans les milieux ordinaires est possible lorsqu'on les détecte trop...très tôt, lorsqu'on les accompagne. Il faut leur donner la chance à tous. Et je crois que c'est ce qu'on veut faire dans ce plan. Voilà.

JF: -ça c'est le colloque sur l'autisme il a donc lieu aujourd'hui, c'est donc votre dossier du moment.
Marie-Arlette Carlotti, on va , peut-être, aussi revenir sur l'actualité du moment qui touche aussi la gauche et votre gouvernement...

fin.

Inconnu992

Re: J-1 : DEVANT le SENAT (à Paris) soutenons nos droits !

Messagepar Inconnu992 » 06 Déc 2012, 19:15

Mouais y'a un léger mieux.heureusement que le député du finistère et que vaincre l'autisme a du envoyer à tous les ministres et au président justement une pétition.(Je l'ai maillé hier soir le député du finsitère,juste avant d'aller aux réunions avec les socialistes)

C'est marrant mais vous vous souvenez avoir entendu parler d'associations qui parlaient justement au nom des adultes autistes?

Bon là ma fois,y'a du changement mais léger,c'est toujours ça de pris.Espérons qu'elle se viande pas dans les modalités d'application de ce plan.En attendant,les familles concernés ont une arme juridqiue absolue si elles constatait la moindre entrave à l'application de ce plan:

Un extrait d'un arrêt de la cours de cassation plutôt intéressant:

Un résumé à propos de cette jurisprudence : http://blogs.lexpress.fr/the-autist...

« … que la responsabilité de l’État était recherchée devant la cour administrative d’appel de Marseille par Mme A, mère d’un enfant né en 1985 et atteint d’un syndrome autistique, en raison du défaut de prise en charge de son enfant mineur dans un établissement spécialisé à partir de 1999 ; que la cour administrative d’appel de Marseille a commis une erreur de droit en jugeant, pour écarter cette responsabilité, que l’État n’était tenu en la matière qu’à une obligation de moyens, en l’espèce remplie dès lors que l’enfant avait fait l’objet d’un suivi régulier par le service de l’éducation spéciale et des soins à domicile, sans rechercher si les obligations incombant à l’État pour assurer l’intensité du suivi de l’enfant, eu égard à son âge et à ses besoins spécifiques, permettaient de qualifier ce suivi de prise en charge pluridisciplinaire, conformément aux dispositions précitées de l’article L. 246-1 du code de l’action sociale et des familles ; que, dès lors, Mme A est fondée à demander, pour ce motif, l’annulation de l’arrêt attaqué ; »







Par contre je vous le dit:le législateur n'a encore rien prévu pour les recours exercés par des adultes.Je ne sais pas par exemple si un adulte autiste peut attaqué une association financé par l'état et demander sa condamnation solidaire si il arrive à prouver que la dite association n'a entrepris aucune action de sensibilisation à l'égard de l'autisme et que cette carrence entraîne un préjudice moral,économique,financier?


Et pourtant la france a ratifié ce traité y'a très longtemps:

Autism Europe Autisme Europe
CHARTE POUR LES PERSONNES AUTISTES Les personnes autistes doivent pouvoir jouir des mêmes droits et privilèges que ceux de toute la population européenne dans la mesure de leurs possibilités et en considération de leur meilleur intérêt. Ces droits devraient être mis en valeur, protégés et mis en vigueur par une législation appropriée dans chaque Etat. Les déclarations des Nations Unies sur les Droits du déficient mental (1971) et sur les Droits des personnes handicapées (1975) ainsi que les autres déclarations à propos des Droits de l'Homme devraient être prises en considération et, en particulier, pour ce qui concerne les personnes autistes, ce qui suit devrait être inclus : 1. LE DROIT pour les personnes autistes de mener une vie indépendante et de s'épanouir dans la mesure de leurs possibilités. 2. LE DROIT pour les personnes autistes à un diagnostic et à une évaluation clinique précise, accessible et sans parti pris. 3. LE DROIT pour les personnes autistes de recevoir une éducation appropriée, accessible à tous, en toute liberté. 4. LE DROIT pour les personnes autistes (ou leur représentant) de participer à toute décision pouvant affecter leur avenir. Les désirs de l'individu doivent, dans la mesure du possible, être reconnus et respectés. 5. LE DROIT pour les personnes autistes à un logement accessible et approprié. 6. LE DROIT pour les personnes autistes aux équipements, à l'aide et à la prise en charge nécessaires pour mener une vie pleinement productive dans la dignité et l'indépendance. 7. LE DROIT pour les personnes autistes de recevoir un revenu ou un salaire suffisant pour se procurer nourriture, habillement et hébergement adéquats ainsi que pour subvenir à toute autre nécessité vitale. 8. LE DROIT pour les personnes autistes de participer, dans la mesure du possible, au développement et à l'administration des services mis en place pour leur bien-être. 9. LE DROIT pour les personnes autistes d'avoir accès aux conseils et aux soins appropriés pour leur santé mentale et physique et pour leur vie spirituelle. Ceci signifie que leur soient accessibles les traitements et les médications de qualité et qu'ils leur soient administrés seulement à bon escient et en prenant toutes les mesures de précautions nécessaires. 10. LE DROIT pour les personnes autistes à une formation répondant à leurs souhaits et à un emploi significatif, sans discrimination ni idées préconçues. La formation et l'emploi devraient tenir compte des capacités et des goûts de l'individu. 11. LE DROIT pour les personnes autistes à l'accessibilité des moyens de transport et à la liberté de mouvement.
Autism Europe Autisme Europe
12. LE DROIT pour les personnes autistes d'avoir accès à la culture, aux loisirs, aux activités récréatives et sportives et d'en jouir pleinement. 13. LE DROIT pour les personnes autistes de profiter et d'utiliser tous les équipements, services et activités mis à la disposition du reste de la communauté. 14. LE DROIT pour les personnes autistes d'avoir des relations sexuelles y compris dans le mariage, sans y être forcées ou exploitées. 15. LE DROIT pour les personnes autistes (ou leur représentant) à l'assistance juridique ainsi qu'à la conservation totale des droits légaux. 16. LE DROIT pour les personnes autistes de ne pas être soumis à la peur ou à la menace d'un enfermement injustifié dans un hôpital psychiâtrique ou dans toute autre institution fermée. 17. LE DROIT pour les personnes autistes de ne pas subir de mauvais traitement physique, ni de souffrir de carence en matière de soins. 18. LE DROIT pour les personnes autistes de ne recevoir aucune thérapeutique pharmacologique inappropriée et/ou excessive. 19. LE DROIT pour les personnes autistes (ou leur représentant) d'avoir accès à leur dossier personnel concernant le domaine médical, psychologique, psychiatrique et éducatif. Présentée lors du 4ème Congrès d’Autisme-Europe, à La Haye, le 10 mai 1992 Adoptée sous forme de Déclaration écrite par le Parlement Européen le 9 mai 1996 Autisme-Europe Rue Montoyer 39 bte 11 Bruxelles 1000 Belgique Tél.: +32-2-675.75.05, Fax: +32-2-675.72.70,
Email: secretariat@autismeurope.org Site internet: http://www.


C'est du droit communautaire dérivé donc au regard de ce texte bah y'a pas mal de choses à faire car la loi européenne est supérieur aux lois nationales de tout les états membres saud la constitution.

focalisez vous sur l'attendu N°10....faudrait que je demande à un juriste confirmée si avec ça ca peut suffire à faire condamner une assoc.

Rhaa je vous jure,si seuleument un cap emploi / arpejeh ect pouvait être condamné et aussi en solidarité leurs partenaires,ca les ferait réfléchir à deux fois.Et ca leur apprendrait à faire gaffe....

Avatar de l’utilisateur
Urban Shaman
SAtedI pour toujours
SAtedI pour toujours
Messages : 1338
Inscription : 08 Juin 2010, 13:05

Re: J-1 : DEVANT le SENAT (à Paris) soutenons nos droits !

Messagepar Urban Shaman » 21 Déc 2012, 03:59

Ces enfoirés de Cap emploi oui! Si on pouvait leur f***** au c** ceux la! :evil:
Je n'ai eu qu'à faire à un ramassis de peigne z*** qui à part me décourager de tout n'ont RIEN fait....
L'ombre est une lumière noire
http://www.youtube.com/watch?v=RmWyQJsjVwU&feature=share&list=FLKYdo6yJPzB_kdMu0oTc2Hw


Revenir vers « Association SAtedI »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 11 invités