(Clo)maman d'un enfant hp et ? SOS

Forum d'accueil, de présentation et des anniversaires.
clo
Nouveau
Nouveau
Messages : 3
Inscription : 23 Jan 2018, 14:46

(Clo)maman d'un enfant hp et ? SOS

Messagepar clo » 24 Jan 2018, 17:12

Bonjour,

Je suis la maman d'un garçon de 6 ans, détecté Hp, testé en Novembre.
Phobie scolaire depuis 1 an, suivi psychologue + pédopsychiatre.

Il présente de nombreux traits évoquant un trouble du spectre autistique, cela fait un an que je me renseigne sur le Haut potentiel et que je dérive vers le TSA.

Le pédopsychiatre me semble avoir une approche plutôt psychanalytique, me parle de trouble anxieux, angoisse de séparation, dysharmonie, état psychotique ... Mon fils à beaucoup de mal à s'ouvrir à lui, ce qui n'est pas le cas avec la psychologue.

En attendant, je me sens seule, incomprise et souhaiterais pouvoir le faire diagnostiqué par quelqu'un de compétent en la matière mais d'après ce que j'ai lu et vécu, c'est le parcours du combattant ...

Quelqu'un aurait-il des coordonnées sur la loire-atlantique ???

Je suis épuisé, j'ai quasiment lâché mon activité pro ( à mon compte), demande d'aide journalière de présence parentale en cours ainsi que dossier mdph qui risque de ne pas aboutir... et personne pour me donner de solution concrète, pas de perspective pas de projet possible dans ces conditions, besoin de poser les choses.

J'avais écrit un gros pavé pour expliquer le comportement de mon fils mais je me suis dit que ce serait indigeste pour une première présentation.

Merci de m'avoir lu.

Et bravo pour votre existence et votre engagement !

Cordialement
Clo .

Avatar de l’utilisateur
manu
SAtedI tous les jours
SAtedI tous les jours
Messages : 289
Inscription : 28 Jan 2010, 22:14
Localisation : Dans la province d'Alésia

Re: (Clo)maman d'un enfant hp et ? SOS

Messagepar manu » 24 Jan 2018, 19:48

Bonjour

Pour un diagnostique d'autisme la référence c'est le CRA de votre région.
Les critères sont le défaut de communication et les intérêts restreints, qui peuvent souvent être apparentés aux haut potentiels, terme un peu malheureux dans la mesure ou les difficultés sont comme niées par le terme. Comment expliquer votre détresse d'avoir un enfant "haut potentiel"?

Un psychiatrie avec une tendance psychanalytique, souvent superficielle et galvaudée, est régulièrement perdue face à l'autisme, mais pas systématiquement. Peut être qu'il faut commencer par trouver un psychiatre auquel l'enfant peinera moins à s'ouvrir.
état psychotique c'est perte du rapport au réel, est-ce que vous avez cette impression aussi?

S'il ne se trompe pas, dysharmonie est un terme important qui signifie qu'il développe certaines de ses capacités plus vite et en avance, et certaines autres avec plus de mal et plus en retard, c'est l'aspect masqué par le terme haut potentiel. Puisqu'il semble que ça soit émotionnel et relationnel ce retard, on rejoint bien un trouble de la communication et la sphère élargie du spectre autistique. De la la ire TSA comme ça sur quelques lignes ... [-X

Un trouble anxieux se soigne par la prise en charge, un trouble du spectre autistique ne se soigne pas, mais se compense par une prise en charge approprié. Il importe donc de ne pas se tromper de piste, et c'est donc judicieux de votre part part de continuer à chercher, la juste prise en charge est primordiale pour son bon développement.

Enfin, n'oubliez surtout pas de bien prendre soin de vous, un enfant hypersensible est toujours une éponge émotionnelle, et une part de son bien être passe nécessairement par la sérénité des proches. C'est facile à dire, mais au moins c'est concret, dans le présent et une piste pour installer un cercle vertueux (pour amoindrir les peur de séparations par exemple si elles existes biens).
Une idée développé par les autistes eux-même est qu'il importe de les laisser trouver leur bien être, y compris dans leurs attitudes qui peuvent sembler inappropriées, là encore facile a dire, mais là aussi du concret applicable sans délais (le laisser trouver sa sérénité par ses moyens pour récupérer ou se préparer a une épreuve peut être une piste).

Bon courage.

NB : Ici c'est un forum d'autistes eux même, il existe aussi beaucoup de forum de parents, qui seront peut être plus a même d'identifier des similitudes de vécu depuis le regard parentale.

clo
Nouveau
Nouveau
Messages : 3
Inscription : 23 Jan 2018, 14:46

Re: (Clo)maman d'un enfant hp et ? SOS

Messagepar clo » 24 Jan 2018, 22:12

Bonsoir manu,

Merci pour votre réponse, j'intègre bien vos commentaires, notre parcours de vie expliquerais aisément des troubles anxieux et une angoisse de séparation, j'en suis parfaitement consciente cela dit je ne souhaite pas passer à coté, car dans certain cas un arbre cache une forêt.
Pour la perte du rapport au réel, non je n'en suis pas convaincu, mon fils utilise beaucoup de métaphore pour exprimer ce qu'il ressent, avec une certaine imagination, il a un petit village dans la tête... mais pour moi c'est un moyen d'expression pas une perte du rapport au réel, il est conscient, c'est comme un jeux.
Si la piste d'un TSA doit être écarté, ce sera déjà une avancé, je ne supporte pas l'a peu près, on pense que, peut-être, on suppose que... avec ça je ne peut pas organiser quoi que ce soit. J'ai essayé beaucoup de choses pour voir mon fils s'épanouir mais il a un fonctionnement bien a lui et la société a du mal à l'intégrer. Les commentaires et les avis qu'on reçoit en tant que parents sont très déstabilisant et le temps qu'on passe à se remettre en question est autant de temps ou l'on perd confiance en soit et en son raisonnement. Pour au final, comprendre qu'il fallait s'écouter et se faire confiance. Je comprend très bien l'idée de "laisser trouver leur bien être", le temps s'écoule autrement chez nous ... sinon les crises sont violentes. Je cherche juste à aider mon fils à se sentir bien et a trouver un équilibre familiale acceptable, car l'organisation de notre vie est actuellement bien compliqué.

Merci de m'avoir répondu en détail.

Je vais me rapprocher des forums de parents.

Bonne continuation

clo
Nouveau
Nouveau
Messages : 3
Inscription : 23 Jan 2018, 14:46

Re: (Clo)maman d'un enfant hp et ? SOS

Messagepar clo » 24 Jan 2018, 22:24

Et oui concernant le haut potentiel-surdoué-précoce, il y aussi du boulot au niveau reconnaissance-connaissance....

Avatar de l’utilisateur
manu
SAtedI tous les jours
SAtedI tous les jours
Messages : 289
Inscription : 28 Jan 2010, 22:14
Localisation : Dans la province d'Alésia

Re: (Clo)maman d'un enfant hp et ? SOS

Messagepar manu » 25 Jan 2018, 08:52

clo a écrit :notre parcours de vie expliquerais aisément des troubles anxieux et une angoisse de séparation, j'en suis parfaitement consciente cela dit je ne souhaite pas passer à coté, car dans certain cas un arbre cache une forêt.

Aïe!
Oui mais là non, c'est pas possible, du moins a mettre en évidence.
Tout diagnostique est toujours affublé d'un "si aucune explication autre ne conviens mieux. Donc là l'explication autre vous l'avez, circulez, il n'y a rien a voir.
C'est pas que ça soit purement impossible, on sais bien que l'autisme est multifactoriel, et que le vécu peut exacerber un état génétique préalable, mais si vous dites ça sur un forum de parent (dont beaucoup ont été culpabilisé et pointé comme cause de l'autisme de leur enfant) c'est votre histoire et son incidence qui sera niée par beaucoup.

Moi je crois en une proximité des deux situations, je suis moi même un traumatisé qui s'est identifié à l'autisme, avec une famille bien typique du spectre élargie, et je ne crois pas que l'on puisse jamais faire un trie exacte et formel. Oui apparenté en psychanalyse qui traite du fonctionnement de l'individu, et oui distinct en psychiatrie qui classe en case. le problème c'est que c'est des psychiatres qui sont psychanalystes en général. #-o

S'il y a traumatisme, je vous conseil de commencer par la piste des vrais spécialistes de ce domaines, les données nouvelles, plus récente que les études des psy, sont nombreuses et très parlante. je vous conseil chaudement de parcourir attentivement ce lien :
https://www.memoiretraumatique.org/psyc ... tique.html

De toute façon autisme ou pas on est dans le fonctionnement humain face au trauma, et l'autisme ne serait dans ce cadre qu'une fragilité supplémentaire expliquant cette déconnexion.
Mais attention, c'est identifiable a tors comme de l'autisme, celui de la mauvaise psychanalyse, mis c'est un mécanisme bien distinct.

Avatar de l’utilisateur
manu
SAtedI tous les jours
SAtedI tous les jours
Messages : 289
Inscription : 28 Jan 2010, 22:14
Localisation : Dans la province d'Alésia

Re: (Clo)maman d'un enfant hp et ? SOS

Messagepar manu » 25 Jan 2018, 12:20

clo a écrit :Et oui concernant le haut potentiel-surdoué-précoce, il y aussi du boulot au niveau reconnaissance-connaissance....

Un surdoué l'est partout, un précoce aussi, on ne les vois pas dans la sphère médicale.

Ces termes sont inadaptés pour décrire la précocité d'une part et le retard d'autre part, social, relationnel, etc.

Le déphasage avec les autres est un problème de haut potentiel, c'est a dire avec de grosse facultés intellectuelles, développés souvent en lieu et place d'autres développements, c'est là qu'on rejoint le coté "intérêts restreint des autistes. mais attention, les ponts que je fait moi entre les deux sont courant chez les professionnels, mais violemment rejeté par les parents qui s'opposent en général à la part incidence du vécu.

Mes messages qui font le ponts entre les deux sont pour développer votre pont de vue, mais il ne sont pas représentatifs de l'esprit moyen actuel dans monde des proches des autistes.

Avatar de l’utilisateur
dorry
SAtedI pour toujours
SAtedI pour toujours
Messages : 1763
Inscription : 05 Juil 2008, 23:07
Localisation : province de Quebec, Canada

Re: (Clo)maman d'un enfant hp et ? SOS

Messagepar dorry » 02 Fév 2018, 14:03

:bienvenue: Sur Satedi clo


Revenir vers « Accueil - Présentations »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités